Nous suivre sur

Football

Le Standard de Liège renvoyé en D2 amateur !

Selon la DH, le Standard de Liège, un des clubs du G5 Belge, n’a pas obtenu sa licence qui lui permet de jouer en D1A ni en D1B la saison prochaine!

Le Standard a été auditionné une nouvelle fois en fin de semaine dernière, car la commission des licences lui avait demandé des éclaircissements sur deux points:

  • La vente du stade,
  • Le transfert d’Edmilson Junior à Al-Duhail.

Le club de Sclessin a appris, ce mercredi, que la commission des licences ne lui fournirait ni la licence lui permettant de jouer en D1A (Jupiler Pro League) ou en D1B (Proximus League), ni la licence Européenne!

La licence Amateur ne leur a pas été autorisée également.

Explication…

“Concernant la vente du joueur Edmilson au club Qataris Al Duhail SC, la Commission des licences prend acte des déclarations fournies par le club” a déclaré la Commission des licences.

La vente du stade par la S.A. Standard de Liège à la S.A. Immobilière Standard de Liège (créée par Bruno Venanzi, le Président du club) et dont il est le principal actionnaire, à ce jour, avec Axel Witsel, a provoqué certaines interrogations de la part de la Commission des Licences.

De plus, la Commission avait demandé aux Rouches de prouver la solvabilité de la S.A. Immobilière du Standard qui a déjà versé un acompte de 1,5M€.

“Le club ne fournit aucun élément prouvant que l’immobilière de Standard de Liège dispose de suffisamment de liquidités et prouvant le versement des avances dans le projet de compromis. Le club a cependant fourni une déclaration exclusivement destinée à la Commission signée par le Président du club qui se porte fort sur ses biens propres mais pour lesquelles la Commission des licences n’a aucun élément quantitatif.”

Et enfin, ce qui est également reproché au Standard de Liège est son manque de liquidité…

“La Commission des licences constate d’une part, que le fonds de roulement net négatif du club au 31 décembre 2019 n’est pas couvert dans sa totalité et, d’autre part, que sur base du cash-flow statement fourni par le club, un besoin important de liquidités est avéré.” explique la Commission des licences.

Mais la principale raison de la non-obtention des licences du matricule 16 est le retard de paiement dans les primes de certains joueurs.

“Le club n’a pas fourni la preuve de paiement des primes de signatures du mois de février 2020 de 8 joueurs pour un montant total de 1.044.027,6 €” ajoute la Commission des licences.

Ces primes ont pourtant bien été versées entre-temps aux joueurs concernés…

“La Commission des licences décide de ne pas attribuer au Standard de Liège la licence européenne, la licence de football professionnel 1A et 1B et la licence de club national amateur demandées pour la saison 2020-2021.”

Le club du Standard de Liège, 10 fois champion de Belgique, se voit donc rétrograder en D2 amateurs, et qui plus est, avec un handicap de trois points, un point par période.

Le Standard va évidemment se défendre devant la CBAS, comme indiqué dans leur communiqué.

Le club Liégeois n’est pas le seul à ne pas avoir obtenu le précieux sésame. En Jupiler Pro League, Mouscron et Ostende n’ont également pas reçu leur licence de la part de la Commission. Tandis qu’en Proximus League, la Commission des litiges n’a pas accordé la licence à Lokeren, Roulers, Virton et Lommel.

Bryan D’Ulisse

A voir aussi:

Partager les prochaines recettes de Ligue des Champions ?

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football