Nous suivre sur

Cyclisme

Les Grands moments 2020 : Roglic-Carapaz un duel à son paroxysme lors de la 8ème étape de la Vuelta

La page 2020 du cyclisme sur route vient de se tourner avec la victoire de Primoz Roglic sur la Vuelta. Une saison particulière avec les contraintes sanitaires autour du Covid-19 qui ont scindé l’année en deux pour les coureurs. Malgré une saison tronquée de nombreuses épreuves mythiques, les stars du peloton se sont livrées des batailles mémorables. Sport Business Mag Vélo a souhaité vous raconter certaines des nombreuses épopées que nous a offert le gratin du peloton professionnel.

Episode 6 : Un duel au sommet

Le duel Roglic-Carapaz a animé le Tour d’Espagne 2020. Les deux coureurs ont tenu leur rang et fini aux deux premières places de la Vuelta. Le slovène ressort gagnant de ce duel au sommet. Le coureur de Jumbo-Visma a remporté quatre victoires d’étape, le maillot vert et surtout le classement général. Il a su se relever après le coup pris à la Planche des Belles Filles lors du Tour de France.

Cette envie de se rattraper l’a animée tout au long des dix-huit jours de courses. L’une des étapes qui a marqué cette Vuelta hors du commun est la 8ème étape, longue de 164km avec un final très compliqué. Carapaz est le leader de la course et Roglic a l’intention de se reprendre après son échec quelques jours plus tôt. Il avait perdu du temps dans une descente.

Les cent premiers kilomètres sont plats et seuls cinq coureurs décident d’être dans l’échappée. Les choses sérieuses débutent à 60km de l’arrivée. A l’approche de la première difficulté, la Movistar décide d’enclencher en imposant un rythme soutenu. Pendant plus de 45 kilomètres, l’équipe espagnole ne débranche pas et rattrape l’échappée.

Les quinze kilomètres restants sont explosifs avec de nombreuses attaques de coureurs qui veulent anticiper. Le premier leader à attaquer est Valverde pris de suite en chasse par Jumbo-Visma. Le quadragénaire ne fait pas longtemps illusion. Hugh Carty profite de cette étape pour se dévoiler, il aura été le plus proche de casser l’hégémonie du duo. Le coureur d’EF est le second à mettre une banderille qui étonne l’équatorien. Le coureur d’Ineos a l’intention de revenir au train mais voyant que Roglic le colle comme une sangsue il change son fusil d’épaule et attaque.

Seul, Roglic le suit mais aucun des deux coureurs ne veut assumer de rouler en tête. Cette situation permet à certains protagonistes de revenir de l’arrière pour faire illusion. Dans les trois derniers kilomètres, Roglic attaque de nombreuses fois mais Carapaz est en capacité de répondre.

Un énième uppercut asséné par le slovène à 800 mètres de l’arrivée lui permet d’aller chercher une victoire d’étape. L’équatorien n’a plus que 13 secondes d’avance au classement général sur un coureur déterminé à oublier les mauvais souvenirs du Tour de France…

Marius Villerio

A lire aussi, l’épisode 5 :

Les grands moments 2020- Quinze mois sans succès, et le grand Sagan de retour!

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme