Nous suivre sur

Breaking News

Les Grands Moments de 2020 : La puissance collective de Bora lors de la 7ème étape du Tour de France

La page 2020 des saisons cyclistes vient de se tourner avec la victoire de Primoz Roglic sur la Vuelta. Une saison particulière avec les contraintes sanitaires autour du Covid-19 qui ont scindé l’année en deux pour les coureurs. Malgré une saison tronquée de nombreuses épreuves mythiques, les stars du peloton se sont livrées des batailles mémorables. Sport Business Mag Vélo a souhaité vous raconter certaines des nombreuses épopées que nous a offert le gratin du peloton professionnel.

Episode 2 : Le coup de force de Bora.

Le numéro des coéquipiers de Peter Sagan lors de la septième étape du Tour de France est l’un des moments marquants de cette année 2020.

Le coureur Peter Sagan est associé au maillot vert qu’il a remporté sept fois sur le Tour de France. En 2020, il est moins fort sur les sprints et il utilise donc sa faculté à bien passer les bosses pour faire des différences face aux meilleurs sprinteurs. L’étape 7 est le parfait exemple de sa stratégie pour ramener une huitième fois le maillot vert. Il échouera finalement en terminant derrière Sam Bennett.

L’étape est construite de façon à avoir une bataille entre les baroudeurs et les sprinteurs. Le début d’étape est vallonée et les coéquipiers de Sagan décident de visser afin de lâcher les sprinteurs.

Après dix kilomètres de course, Bora décide d’accélérer :

Bora continue de rouler à un rythme élevé pour maintenir un écart en vue de l’arrivée. Des coureurs comme Cees Bol (Sunweb), André Greipel (Israel Start Up Nation), Caleb Ewan (Lotto Soudal), Alexander Kristoff (UAE), Elia Viviani (Cofidis) et surtout le maillot vert Sam Bennett (Deceuninck Quick Step) sont distancés. Une fois que les différents groupes de lâchés abandonnent la poursuite, le peloton roule à un rythme plus modéré.

La folie de l’étape ne s’arrête pas là, à trente kilomètres de l’arrivée, certaines équipes de leader décident d’accélérer afin de créer des bordures. Le futur vainqueur du Tour de France 2020, Tadej Pogacar se trouve piégé et perdra près d’une minute trente. Le sprint final sera remporté par le prodige belge Wout Van Aert. Peter Sagan, qui a eu un ennui mécanique, finit au-delà du Top 10. Ce résultat ne permet pas de conclure parfaitement la stratégie orchestrée par Bora-hansgrohe.

Cette étape est surement l’une des plus belles étapes du Tour de France 2020 dont Peter Sagan aura été l’un des principaux animateurs.

Marius Villerio

A lire aussi, l’épisode 1 :

Les Grands Moments de 2020 : Van der Poel et Van Aert sur le Tour des Flandres

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News