Nous suivre sur

Football

Liga. Les français offrent le derby au Real !

En ce samedi 1er février, le Real s’impose dans ce derby madrilène et prennent six points d’avance sur le Barça qui jouera demain face à Levante. Les français se sont illustrés avec un Karim Benzema buteur et un Ferland passeur décisif et homme du match. 

Le Real Madrid premier de la Liga reçoit l’Atletico Madrid, cinquième au classement et en difficulté depuis quatre rencontres, pour le compte de la 22ème journée de la Liga. Les deux rivaux madrilènes vont se livrer une bataille dans ce derby décisif pour la course au titre !

Le 223ème derby de Madrid est lancé avec d’entrée de jeu beaucoup d’intensité dans les duels. Les locaux mettent le pied sur le ballon et forcent leurs adversaires à reculer en se procurant le premier corner de la partie dès la cinquième minute. Le Real combine très bien et sur le deuxième corner après un très bon centre, Ramos manque sa frappe alors qu’il était seul au point de pénalty. C’est la deuxième fois que Ramos se retrouve isolé dans la surface de l’Atletico. Les visiteurs réagissent vite et Courtois sauve les siens après une frappe de Vitolo. Les deux équipes se rendent coup pour coup, on assiste là à un vrai derby. Le Real a la maîtrise du jeu, tandis que l’Atletico joue les contres à fond. À la demi-heure de jeu, les deux équipes s’observent et se livrent à une bataille du milieu de terrain. Les défenses ne laissent pas beaucoup d’espace pour les attaquants. Pas de temps additionnel dans cette première période, les deux équipes rentrent aux vestiaires toujours sur le score de zéro à zéro. Une action litigieuse fait parler à la pause. Sur une intervention de Casemiro, Morata a été déséquilibré dans la surface, un pénalty aurait pu être accordé aux colchoneros. 

Au retour de la pause Zidane fait deux changements, il fait rentrer sa jeune pépite brésilienne Vinicius Junior et  Lucas Vazquez en lieu et place de Kroos et Isco. Il montre là une réelle envie d’améliorer son secteur offensif. Une minute après la reprise Oblak s’illustre sur une très belle frappe de Valverde qui partait dans la lucarne. Simeone réagit aussi et fait sortir son buteur Morata pour faire rentrer le français Thomas Lemar. Les visiteurs ont du mal à ressortir, le Real joue très haut et presse après chaque perte de balle. Il aura fallu attendre la cinquante-cinquième minute pour voir le premier but du match.
Suite à une construction parfaite, Vinicius trouve le décalage et lance Mendy qui centre sur son compatriote Karim Benzema qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond du but. 1 à 0 pour le Real Madrid qui prend les devants dans ce derby juste avant l’heure de jeu. Les merengues maîtrisent totalement leur sujet en deuxième période et veulent inscrire le but du break. Les visiteurs après ce but encaissé sont totalement abattus, ils ne produisent plus de jeu et subissent dans leurs quarante-cinq mètres. Carrasco, revenu à l’Atletico en cette fin de mercato fait son entrée en jeu à la place de Vitolo, vingt minutes avant la fin de ce match. Ferland Mendy est très présent dans ce match, il est en train de gagner des points auprès de Zidane et du public, il réalise une excellente seconde période. Le jeune français est sans aucun doute l’homme de ce match. Les esprits s’échauffent en cette fin de match. Felipe loupe son intervention sur Valverde alors qu’il a déjà écopé d’un carton jaune. Les merengues réclament le carton rouge, mais l’arbitre pense le contraire.
Il y aura deux minutes de temps additionnel, le Real tient cette victoire importante qui lui permet de prendre provisoirement six points d’avance sur le Barça.

Fin de ce match, le Real Madrid remporte les trois et plus symboliquement le derby de Madrid. 

Maxence Saumon  

à lire aussi : Le Barça se rétracte et refuse l’arrivée d’un numéro 9

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football