Nous suivre sur

Football

Foot/Ligue 1 – Match nul à Metz !

Dans le cadre de la 24ème journée de Ligue 1, le FC Metz reçoit en son antre le Montpellier Hérault. Deux équipes aux parcours opposés s’affrontent: Metz, 6ème reste sur 5 matchs consécutifs sans défaites. Montpellier n’y arrive plus en championnat depuis 8 matchs et stagne en milieu de tableau. Pour cette confrontation, les deux techniciens ont aligné le même dispositif : le 3-5-2. Mavididi et Mollet sur le front côté visiteurs et Yade et Leya côté Messin. Montpellier a encaissé 11 buts lors de ses 4 derniers matches à l’extérieur en Ligue 1, après n’en avoir pris aucun lors de ses 3 précédents.

Des occasions des deux côtés dès le début du match…

Dès les premières minutes, Kouyaté réalise un sauvetage in-extremis. Mavididi profite d’une sortie hasardeuse d’Alexandre Oukidja qu’il dribble ; il redresse bien son ballon, mais Kouyaté sauve le FC Metz. Moins de cinq minutes plus tard, Boulaya s’avance aux 25 mètres et déclenche une frappe flottante du droit qui oblige Bertaud à ne prendre aucun risque et à dégager en corner. Les deux équipes se rendent coup pour coup en ce début de match. Après une occasion Messine, Mollet est trouvé sur le côté droit de la surface messine. Il croise parfaitement sa frappe à ras de terre mais c’est dévié par Oukidja. Il y a de l’animation en cette fin de seconde mi-temps : Metz se procure trois grosses occasions en l’espace de cinq minutes. Boulaya par deux fois voit sa frappe filer tout près du cadre ou captée par le gardien Montpellierain.

A la mi-temps, malgré une domination des locaux, les deux équipes sont dos à dos.

Montpellier craque au retour des vestiaires…

Pape Matar Sarr, 18 ans seulement, crucifie dès les premières minutes de cette seconde période la défense du MHSC.  Servi en retrait par Pape Ndiaga Yade, le jeune Sénégalais place une superbe frappe instantanée du droit des 20 mètres. Metz ouvre logiquement le score. Après ce but, Metz laisse désormais clairement le ballon à Montpellier et va procéder en contres. Montpellier pousse afin de revenir dans le match et va être récompensé :  dans la surface de réparation, Laborde recherche Mollet ; Delaine lui remet involontairement et Molet croise parfaitement sa frappe du pied gauche à ras de terre.

L’arbitre siffle la fin du match et renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. Ce match nul accroché dans les dernières minutes par Montpellier n’arrange personne.

 

Théo Gueydan

A lire aussi :

Foot / Ligue 1 : Genesio convoité par Montpellier

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Football