Nous suivre sur

Cyclisme

Lotto-Soudal : de la pénombre à la lumière ?

L’exercice 2019 achevé, l’heure de dresser les bilans est arrivée. Sport Business Mag vous livre son avis sur les différentes formations World Tour et Continentales Pro tout en se projetant sur la saison 2020.

Par rapport à la saison précédente, la Lotto-Soudal a su rester constante avec 23 victoires au compteur. Les coureurs de l’équipe belge se sont essentiellement montrés vainqueurs sur les courses à étapes. La nouvelle recrue Caleb Ewan a parfaitement comblé le vide laissé par André Greipel.

Tout au long de la saison, les hommes de Marc Sergeant furent victorieux sur différentes courses à étapes. Tim Wellens lance les hostilités en levant les bras à trois reprises en Espagne en février dernier. Le double champion d’Europe du contre-la-montre et détenteur du record de l’heure, Victor Campenearts, signe 2 victoires (1 étape du Tour de Catalogne et 1 étape du Tour de Belgique) avant son départ chez Dimension Data. Le baroudeur, Thomas De Gendt, se montre gagnant à deux reprises, sur le Tour de Catalogne ainsi que sur le Tour de France, où il fût déjà vainqueur par le passé.

Après sa double victoire sur le Giro, l’Australien Caleb Ewan s’est montré tout aussi performant sur la Grande Boucle avec 3 victoires. Il prouve ainsi tout le talent qu’on lui avait prédestiné quelques années auparavant. A lui seul, il capitalise 10 victoires c’est à dire presque la moitié des victoires totales de l’équipe. Caleb Ewan a prouvé à son équipe qu’elle pouvait compter sur son talent de sprinteur afin de gagner de nombreuses courses dans les saisons à venir.

Malheureusement cette saison 2019 fût noircie par la chute mortelle de Bjorg Lambrecht lors de la 3e étape du Tour de Pologne. En hommage à cet espoir du cyclisme belge, l’équipe Lotto-Soudal a mis à coeur de terminer l’épreuve. Suite à cette tragédie, la fin de saison fût marquée par 5 victoires dont celle de Jelle Wallays sur Paris-Tours, réalisant le doublé 5 ans après sa première victoire. Il clôture ainsi la saison de l’équipe belge.

Pour 2020, John Degenkolb et Philippe Gilbert viennent apporter leur expérience en signant des contrats pour 2 et 3 saisons. Après 3 années chez Trek-Segafredo, l’allemand espère briller à nouveau sur les Classiques du Nord. Il estime pouvoir former un duo avec l’ancien champion du monde, Philippe Gilbert. Ce dernier, retrouve la formation qui va lui permettre d’exceller en tant que leader sur les Classiques.

Malgré le départ de Victor Campenearts ou encore de Tiesj Benoot, figurent toujours les coureurs emblématiques de la formation tels que Tim Wellens, Thomas De Gendt qui formeront un noyau performant pour l’équipe.

Margaux Le Panse

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme