Nous suivre sur

Rugby

Lourde sanction pour le MHR ?

  • laurent clippe
Selon l’Equipe, le Montpellier Hérault Rugby aurait dépassé le salary cap à l’issue de la saison 2016-2017. Le MHR devrait être entendu par la DNACG avant la fin de la saison.

Le club héraultais et son président Mohed Altrad auraient été informés en début de semaine qu’ils n’étaient pas dans les clous du salary cap. Les règlements ont mis en place un plafond fixé à 10 millions d’euros. Le salary cap manager mandaté par la LNR, qui est chargé de contrôler la masse salariale des clubs professionnels, a estimé le dépassement entre 350 000 et 400 000 euros. Le résultat de l’enquête a été transmis à la Direction nationale d’aide et de contrôle de gestion (DACG) puisqu’elle est habilitée à instruire et à prononcer une éventuelle sanction. Elle sera fixée en fonction des éléments fournis.
Selon les informations de l’Equipe, les irrégularités constatées proviendraient d’anomalies salariales et plus précisément d’une requalification bien trop basse des niveaux de rémunérations pour des joueurs confirmés. L’actuel leader du Top 14 devrait être entendu par la DNACG avant la fin de la saison et d’après le règlement il risque une amende pouvant aller jusqu’à 4 millions d’euros (équivalent à 10 fois le montant du dépassement signalé).
Son président, Mohed Altrad, se retrouve une nouvelle fois dans une situation complexe. En effet, le 23 janvier, il avait été perquisitionné au siège de son club, de son entreprise et de son domicile. Cela avait été aussi le cas pour la Fédération française de rugby et son président Bernard Laporte lors de la même journée. Les règles se durcissant de plus en plus, le MHR risque gros et pourrait se retrouver dans une situation délicate.

Océance Béghin

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Rugby