Nous suivre sur

Basketball

NBA – En route pour 2021-2022 : Les Philadelphia Sixers

C’est leur de sonner la cloche à Phila ! Malgré sa forte 1ère place de la conférence Est sur la saison 2020-2021, l’équipe du Doc et de Joel Embiid s’est effondrée aux portes des finales de conférences face aux Hawks d’Atlanta au game 7.

Faisons place à la nouvelle saison, les sixers reste une des meilleurs équipes de l’Est de la ligue mais qu’ont-ils fait pendant cette intersaison et vont-ils rester 1er de conférence ?

En ce qui concerne les arrivées voici le topo :

  • Andre Drummond (meilleur ami de Jojo, humour bien sûr) qui débarque tout frais de son passage compliqué cher les Lakers pour un contrat d’1 an au minimum à 2.4 millions de dollars. Second rideau au poste de pivot, il va donc retrouver le banc qu’il avait quitté depuis un bon bout de temps. Mais il devrait avoir quelque matchs en temps que titulaire au vu des nombreux passage d’Embiid à l’infirmerie.
  • Georges Niang, l’ailier-fort redouté pour son shoot à trois points arrive pour apporter un peu de spacing dans cette équipe qui en manque. Sortant d’un exercice à 43% à trois points sur la saison 2020-2021 et de sa meilleur saison en carrière au Jazz avec quasiment 7 points en 16 minutes, il signe à Phily pour 6.7 millions sur 2 ans.
  • Anthony Tolliver, le briscard de 36 ans vient apporter de l’expérience et tenter de gagner une bague.
  • Grant Riller Two-way contract (passage en G-league et NBA).
  • Aaron Henry Two-way contract.

Les nouveaux draftés :

  • Jaden Springer 28ème pick de draft avec un profil 3 points et défense à développer.
  • Filip Petrusev 50ème pick de draft le pivot venant de Serbie va jouer une partie en Turquie et sera sûrement appelé en NBA
  • Charles Bassey 53ème pick de draft est toujours en négociation avec les sixers pour son contrat. Il veut un contrat de 2 ans garantis et Phila ne lui propose qu’ 1 an garanti pour l’instant. Mais les 2 partis semblent vouloir aller dans le même sens du fait de la présence du joueur aux training camp de l’équipe. Joueur très intéressant malgré son arrivé tardive au second tour car il a été nommé meilleur joueur de la conférence USA pour avoir délivré une très bonne campagne statistique avec 17.6 points, 11.6 rebonds, 7 passes décisives, 3.1 contres et 4 interceptions en 30.4 minutes de jeu.

Au sein de cet effectif, il semble que quasiment toutes les cases sont remplies pour ne manquer de rien.

Pour les départs durant cette intersaison nous avons :

  • Dwight Howard qui revient à Los Angeles à la fin d’une saison courte et difficile au sixers (la moins bonne en termes de scoring de sa carrière et sa seconde plus mauvaise saison au rattrapage de brique).
  • Georges Hill qui retourne à Milwaukee au côté de Giannis

Phily a également eu le nez fin en glissant une petite prolongation à Danny Green de 20 millions sur 2 ans avec la dernière année non-garantie, le gardant ainsi encore quelque années de plus au dépit des bucks, des celtics, des bulls et des pelicans qui le pistaient de loin pour se renforcer.

Mais voilà les sixers ont comme qui dirait une épine dans le pieds nommée Ben Simmons. Cela fait un bon moment que le meneur australien a fait savoir qu’il souhaitait quitter le navire et assez urgemment de telle façon qu’il est prêt à se prendre des sanctions monétaires en refusant d’aller au camp d’entrainement cet été. Le front office ne recevant pas d’offre alléchante, peut-être du fait que Monsieur Daryl Morey à tendance à être un peu gourmand sur les demandes en contre partie, se retrouve dans une impasse pour l’instant.

La situation n’a pas évolué depuis quelque semaines, on parle de certaines équipes qui pourraient accueillir le meneur All-star comme Cleveland pour rejoindre son copain Mister Garland ou bien encore de Minnesota. Des rumeurs disent même que le joueur aimerait se diriger vers une destination californienne ce qui peut paraître étonnant mais il n’aura pas vraiment son mot à dire dans tout les cas.

Le scénario suivant la trame actuelle, le plus probable serait qu’il le garde encore un peu, qu’ils le fassent jouer pour lui faire monter sa côte afin d’appâter les autres équipes, un peu comme James Harden l’année dernière avec les rockets.

Sur la saison à venir chez Phily il va y avoir du monde à regarder avec bien entendu le monstre qu’est Joel Embiid qui va tout écraser sur son passage. Il faudra aussi voir comment le départ de son ami Ben Simmons va impacter son jeu. Va-t-il scorer, distribuer plus ou bien prendre le jeu à son compte à 100% ? Le joueur à regarder de très près n’est autre que Tyrese Maxey qui a été très impressionnant la saison dernière avec un pic à 39 points contre les nuggets et qui démontre un potentiel conséquent bien que le joueur voulant rester dans la franchise se pourrait être très probablement inclue dans un Trade comme package avec Ben Simmons.

Autre jeune joueur a suivre : Shake Milton qui ne fait que de monter mais qui va devoir s’améliorer au trois points.

Cette futur saison qui approche à grand pas n’a qu’un but : on reprend tout et on refait pareil que l’année dernière “let’s go to the play off again” et cette fois dépasser les demi-finales de conférences, mais surtout voir comment la franchisse va évoluer avec le futur départ de Simmons.

Néanmoins c’est une équipe très forte et bien construite ce qui fait qu’elle n’aura sans doute aucun mal à retrouver les Play-off.

Guillaume THOMAS

A lire aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball