Nous suivre sur

Basketball

NBA Flash du 30 Décembre / Les visiteurs explosent (surtout les Bucks) !

En cette nuit du 30 novembre 2020, 10 matchs se disputait, nous nous concentrerons ici sur les suivants : 

  • Washington qui ne parvient pas à décrocher sa première victoire face aux Bulls
  • Le collectif des Bucks qui a littéralement broyé le Heat
  • Orlando qui confirme sa forme en battant le Thunder à domicile

Mais quand est ce que les Wizards vont ils enfin décrocher cette première victoire ?

Visiblement pas avec le match de cette nuit… Dominés dès le premier quart temps par les Bulls, l’équipe de la capitale pourtant armée de Russell Westbrook (21 points, 15 rebonds et 11 passes)  et Bradley Beal (29 points) n’a pas réussi à l’emporter.En face, on retrouve une équipe de Chicago pour le moins pas très sexy, mais elle marche et plutôt bien collectivement. On a sept joueurs au dessus de 10 points, et ces derniers sont emmenés par Zach LaVine et Coby White avec respectivement 5 et 6 passes chacun. Ce qui a tué les Wizards, c’est leur profondeur de banc et l’absence du jeune japonais Rui Hachimura. Le résultat de la rencontre est sans appel, après avoir mené tout le long de la rencontre, Chicago s’impose sur le score de 107 à 115.

Orlando, le bon niveau Made In Disney

La franchise de Floride a encore montré un très bon niveau de jeu cette nuit. Markelle Fultz à la mène il enregistre un triple double à 11 points et 10 passes. Il a été avec Vucevic (28 points, 10 rebonds, 5 passes), la clé du match. On a encore une fois une équipe qui sait ce qu’elle fait, avec 6 joueurs au dessus de 10 points, et des rebonds pris à tout va. En face, le Thunder est en reconstruction et malgré tous les efforts de Shai Gilgeous Alexander (23 points, 7 rebonds et 7 passes), on ne peut pas faire gagner une équipe seule. Ou en tout cas pas quand l’adversaire affiche un jeu si costaud. Le Magic obtient sa quatrième victoire en quatre rencontres, très grande solidité. (118-107)

Milwaukee relève la tête avec une prestation monstrueuse sur le terrain du Heat

Que dire d’une prestation comme celle de Milwaukee ? Ça se résume en une phrase : “Quand le chat n’est pas là, les souris dansent”. Que l’on peut traduire par l’absence de Jimmy Butler. Mais la c’est plus une danse, c’est une valse, ils ont planté 144 points. Ils ont même fait jouer  Thanasis Antetokounmpo c’est dire à quel point ils n’ont pas respecté le Heat.

Le début du match tourne indéniablement à l’avantage des Bucks. Quand le score est arrivé à 21-3 en moins de 5 minutes. Erik Spoelstra a du se dire que ca sentait pas très bon. Malgré cela, quelques joueurs ont brillé du coté de Miami et c’est tout à leur honneur. Tyler Herro (23 points et 7 passes) et Bam Adebayo (12 points, 6 rebonds et 4 passes) sont les seuls à avoir une réussite au tir positive. Le reste n’est pas très brillant malheureusement.

Concernant les Bucks c’est quand même mieux, 25 et 24 points pour Holiday et Middleton, 56% de réussite globale de l’équipe et 7 joueurs au dessus des 10 points. Voyant que son équipe gagnait de 40 points au début du dernier quart temps, DJ Wilson s’est dit qu’il allait montrer ses capacités à trois points au coach, et malheureusement cela a porté ses fruits ( ou pas ).  Il a flingué la réussite de l’équipe avec ses mauvaises manoeuvres,  1 sur 5 aux tirs . Il fait passer rapidement de 65% à 56% la réussite globale de son équipe .

Résultat du match, sans surprises, aucune équipe a réussi à remonter un retard de 40 points en 12 minutes… 97-144 pour les Bucks qui se relèvent avec la manière après leur humiliation face aux Knicks sur le match précédent.

Valentin Dubois 

A lire aussi : 

NBA – Trois à cinq semaines d’absence pour Ja Morant

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball