Nous suivre sur

Breaking News

Paris-Nice – étape 3: La surprise Yvan Garcia Cortina !

Dans un peloton plus calme arrivé au complet (ou presque) dans les rues de La Chatre, Yvan Garcia Cortina (Bahrain McLaren) s’est montré le plus véloce. Il devance ainsi Peter Sagan (Bora Hansgrohe) et Andrea Pascalon (Circus Wanty Gobert). Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) accroche une frustrante cinquième place

 

Enfin un peu de calme

Toujours sur la route de Nice, aujourd’hui, le peloton a décidé de faire une trêve après deux premières journées de courses très éprouvantes. Mais sur Paris-Nice 2020 tout peut se passer. Aujourd’hui Tom Devriendt (Circus Wanty Gobert) qui a ouvert seul la route vers La Chatre s’est trouvé bloqué à cause d’un train à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée.
Malgré une timide tentative de bordure dans les vingt derniers kilomètres de Deceuninck Quick-Step emmené par un Julian Alaphilippe revanchard,  le peloton s’est montré plutôt tranquille. Malheureusement, Bryan Coquard (B&B Hotels Vital Concept) joue encore de malchance et crève à 9 kilomètres de l’arrivée.

 

Un final sous tension

Alors que Deceuninck Quick-Step et Peter Sagan (Bora Hansgrohe) accélèrent pour faire casser le peloton dans les faux plats avant d’arriver à La Chatre. Nervosité rime avec chute et ça ne manque pas, Bryan Coquard toujours aussi mal chanceux goûte le tarmac avec trois de ses équipiers alors qu’il venait de remonter. Suite à la pagaille suite à cette chute, des cassures se forment. Romain Bardet (AG2R) se trouve de nouveau piégé. Un des favoris de l’étape, Pascal Ackerman (Bora Hansgrohe) connait un ennuie mécanique à moins de trois kilomètres de l’arrivée.

Dans un sprint compliqué, vent de face et légèrement montant, le placement est primordial pour espérer s’imposer. Mais à vouloir trop frotter Hugo Hofstetter (Israel Start Up Nation) s’envoie au tapis en compagnie de Sam Benett (Deceuninck Quick-Step). Au bout d’un sprint totalement décousu où personne n’a réussi à remonter, Yvan Garcia Cortina, qui a pourtant travaillé pour Dylan Theuns toute la journée, s’impose. Nacer Bouhanni paraissait également très fort mais, gêné à plusieurs reprises dans le sprint, il ne peut véritablement exposer toute sa puissance.

 

Point sur les classements

Hors mis Romain Bardet les prétendants à la victoire finale de Pari-Nice ont passé une journée plus simple que les précédentes puisqu’aucun ne perd du temps aujourd’hui. Au niveau du classment par point Giacomo Nizzolo (NTT) prend la tête grâce à sa huitième place. Jonathan Hiver (Total Direct Energie) n’avait rien à craindre sur la route de La Chatre et conserve donc logiquement son maillot de meilleur grimpeur.

 

Top 10 de l’étape:

Classement général:

Si vous l’avez manqué, revivez le début de Paris-Nice par ici -> étape 1 / étape 2

Axel Lhote

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News