Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Nous suivre sur

Basketball

Portrait de légende : Kobe Bryant, le plus grand compétiteur de la NBA ! 1/2 

Kobe Bean Bryant nait le 23 aout 1978 en Pennsylvanie à Philadelphie aux Etats-Unis. Il est décédé en début d’année lors d’un tragique accident d’hélicoptère avec sa fille Gianna le 26 janvier 2020 en Californie, plus précisément à Calabasas. 

Enfance et basket en Europe 

Kobe passe son enfance au coeur de la religion catholique, il est le fils du joueur de basketball Joe Bryant et de Pamela Bryant. Il passera une partie de sa jeunesse en Italie, son père jouant dans le championnat de la Grande Botte, puis il fera un court passage en France, du coté de Mulhouse. 

La Carrière Universitaire 

Il regagnera les USA au court de son adolescence pour effectuer ses études dans la Lower Merion High School. Compétiteur né, il domine complètement les championnats de basket dans lesquels il évolue. Lors de sa carrière universitaire, il aura un palmarès tout a fait impressionnant avec 31 victoires pour 3 défaites pour sa dernière saison universitaire, avec 2883 points marqués sur l’ensemble de ses saisons.

L’oeil de Jerry West, sur le meilleur coup de sa carrière 

Kobe Bryant se présente logiquement à la Draft de 1996, avec ses très bons résultats, il est assuré d’être dans les 15 premiers appelés. Chose qui sera faite, il est sélectionné en treizième position par les Charlotte Hornets. Cependant, Jerry West le général manager des Lakers de l’époque, a remarqué le fort potentiel de Kobe et décide de transférer son pivot Yougoslave Vlade Divac en échange du rookie. 

Une fois l’échange approuvé, Jerry West lancera au propriétaire des Lakers à l’époque : l’homme d’affaire Jerry Buss. 

« Nous venons de récupérer le vrai numéro 1 de cette draft »

Des débuts crescendo en NBA 

Lors de son premier match dans la grande ligue, Kobe Bryant est alors le plus jeune joueur de l’histoire de la NBA. Il réalise une saison de Rookie classique, enregistrant 7.6 points de moyenne et 6 matchs dans le cinq majeur sur 71. 

Cependant le staff des Lakers est confiant et voit les capacités du joueur. Mais le jeune Kobe doit apprendre le jeu collectif. Il remportera le Slam Dunk Contest lors de cette même saison. 

Au cours de ses premières séries de playoffs opposant les Lakers au Jazz, Kobe dans le money time voudra faire la différence dans les dernières secondes. Il tentera trois tirs qui se solderont par trois air-balls. Il sera incendié par les médias, mais son coéquipier Shaquille O’Neal prendra sa défense  en disant qu’il n’y avait que Kobe qui avait assez de courage pour prendre ces tirs.

La saison suivante, Bryant montre une amélioration dans son jeu passant à 15,4 points de moyenne. Il attire l’attention et on le considère déjà comme le futur Michael Jordan. Il participe également aux All Star Game la même année. Cependant après le All Star Week, les performances sont moindres et son équipe sera éliminée 4-0 par le Jazz.

Pour sa troisième saison la progression de Bryant est réelle, il arrive quasiment à 20 points de moyenne et les saisons à venir sont extrêmement prometteuses. Cependant, ils se feront de nouveau balayer 4-0, mais cette fois ci contre les futurs champions de 1999 : les Spurs.

Le début de l’histoire du Black Mamba et le Three-Peat de 2000, 2001 et 2002

L’arrivée de Phil Jackson aux Lakers sera un tournant dans la carrière de Bryant. Phil, déjà 6 fois titrés Champions NBA en tant que coach avec les Bulls, apporte ce qu’il manquait aux Lakers. 

Ajouté à cela un Kobe Bryant montant en puissance et un Shaquille O’Neal toujours aussi impressionnant et vous obtenez une moyenne de 60 points par match et trois titres en trois ans. 

  • Le premier contre les Pacers de l’Indiana en 2000.
  • Le second contre les Sixers de Philadelphie en 2001.
  • Le troisième contre les Nets du New Jersey en 2002.

Kobe est alors reconnu comme l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Il impressionne par son sang froid et ses performances. Shaq ira même jusqu’a dire que Kobe est son idole.

« La façon dont il joue, c’est extraordianaire. Il est le meilleur joueur du monde, de loin. »

A seulement 23 ans il fait l’unanimité dans la ligue, son style de jeu agressif, offensif et spectaculaire fait de lui le joueur préféré des fans de Basketball.

Réapparition des critiques et fin de la belle histoire.

Lors de la saison de 2003, Shaq se blesse dès les premiers matchs. Kobe a alors du mal a maintenir l’équipe. Lors d’un match contre les Celtics, Kobe fera l’objet de multiples critiques et à juste titre. Il prendra 47 tirs et en manquera 30, sans pour autant faire jouer ses coéquipiers. 

Le retour du pivot de l’équipe fera du bien et Kobe réalisera neuf matchs de suite à 40 points ou plus pour 7 victoires et seulement 2 défaites. (seul Wilt Chamberlain et Michael Jordan on fait aussi bien dans l’histoire).

Les Lakers terminent tout de même à la cinquième place, mais ils se feront sortir par les Spurs. 

Constitution de super team, viol présumé et échec au cours des finales.

Au cours de la saison 2003-2004, les Lakers recrutent Karl Malone (4 fois MVP) et Gary Payton tous deux à la recherche de leur premier titre. La domination est réelle avec Shaq et Kobe, cependant ce collectif fut bien réduit par la blessure de Karl Malone au cours de la saison. L’affaire du viol présumé de Kobe Bryant n’aide pas. Shaq est également en guerre avec les médias. 

Tous ces faits extérieurs affectent le jeu des Lakers qui réussissent tout de même à relever la tête avec le retour de Karl Malone. Les Playoffs sont difficiles, le premier tour face à Houston est compliqué. Le second contre les Spurs tout autant mais ils arrivent à gagner 4 matchs d’affilée pour participer à la finale de conférence et balayer les Timberwolves. 

Cependant, les Lakers se retrouvent face aux Bad Boys de Detroit, une équipe très physique qui défend très bien et les éliminera sur le score de 4-1. 

La suite dans la seconde partie.

Valentin Dubois

A lire aussi : 

Portrait de légende : John Stockton, l’homme aux 15 806 réalisations et meilleur passeur de l’histoire

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball