Nous suivre sur

Breaking News

Pro D2. Oyonnax s’est fait peur…

  • Team Rugby

Pour cette 19 ème journée de Pro D2, Oyonnax 5 ème reçoit Soyaux Angoulême dernier du classement général au Stade Charles-Mathon. Les Oyomens restent sur un succès prometteur à domicile face à Carcassonne (30-6) après une mauvaise série. Avec 15 points de retard sur le duo de tête, ils n’ont plus le droit à l’erreur à domicile (trois défaites). De leur côté, Soyaux-Angoulême doit remonter pour espérer un maintien.

Et c’est parti ! Coup d’envoi donné par Lionel Beauxis pour Oyonnax.

Les locaux ouvrent le score au bout des 10 premières secondes. Premier essai du match et le plus rapide de la saison ! Sanday récupère le ballon directement sur le renvoi puis réalise un superbe une deux avec Fall dans les 22m adverses. Beauxis manque la transformation en coin, 5-0.

Sur le renvoi, les Oyomens sortent à la main de leurs 22 mètres et gros travail au sol de Boutaty qui récupère la pénalité. Jones la passe, 5-3.

Quel début de match ! Beauxis ajoute 3 points sur la minute suivante, 8-3 à la 5 ème minute.

Bon jeu déployé par les angoumoisins, Lafitte s’échappe en bout de ligne et entre dans les 22m adverses. Il prolonge au pied, Ensor laisse échapper la balle et l’ouvreur charentais aplatit le premier essai de son équipe. 8-8 après la transformation manquée de Jones.

Ce début de match est vraiment fou ! À peine le ballon rejoué, les Oyomens inscrivent déjà leur second essai. Après un turnover décisif, Ugalde lance un jeu d’occupation au pied. Nouvelle bourde des charentais, Jones pense se saisir du ballon mais il rebondit contre sa chaussure et tombe dans les mains du troisième ligne d’Oyonnax. Beauxis transforme,15-8.

Le jeu se calme enfin ! Il faudra attendre la demi heure de jeu pour voir le score évoluer. À la 29 ème minute, Jones passe une pénalité, 15-11.

Les Oyomens et Lionel Beauxis passeront deux pénalités avant la pause à la 37 ème et 39 ème minutes, 21-11.

C’est la mi-temps à Charles-Mathon après un drôle de premier acte dans l’Ain ! Oyonnax a d’abord marqué l’essai le plus rapide de la saison (9 secondes) directement après le coup d’envoi.
Soyaux peut s’en vouloir… Deux essais casquettes qui les laissent à 10 points à la pause. Il va falloir redoubler d’efforts pour rattraper ce retard.

Et c’est reparti, Matthieu Ugalde donne le coup d’envoi de la deuxième période.
Ce second acte ne suit pas la dynamique du premier. Après plus de 20 minutes de jeu fermé, Loïc Credoz ouvre le compteur dans cette seconde période pour Oyonnax. Suite à de nombreuses munitions avortées en zone de marque, Oyonnax trouve enfin la solution sur un beau ballon porté. Troisième essai oyomens, 28-11 après la transformation de Beauxis.

À la 67 ème minute Adrien Bordenave, le pilier d’Oyonnax, écope d’un carton jaune après une faute en zone de marque et laisse son équipe à 14 pendant dix minutes. Les charentais vont bien se servir de cette supériorité numérique ! Sur l’action suivante, après quelques pick and go, le troisième ligne géorgien Shalva Sutiashvili enfonce la défense de l’Ain et inscrit le second essai de son équipe. Ugalde transforme, 28-18.

Oyonnax est à un essai du bonus offensif et se retrouve à batailler pour la victoire. Ce match n’a pas dit son dernier mot, le SA XV met beaucoup de pression dans les zones de combat.

Effectivement ce n’est pas fini ! Alors que l’on voyait la victoire se dessiner, Paul Belzons inscrit un nouvel essai pour Soyaux Angoulême à 4 minutes du terme suite à un bon jeu au pied rasant de Lafitte récupéré par Lestremau dans les 30 mètres oyonnaxiens ! Le centre est repris à 5 mètres mais il donne le ballon en tombant à son troisième ligne. Superbe essai de 50 mètres qui relance cette fin de match. Ugalde, comme à son habitude dans cette partie, transforme. 28-25. Il reste 3 minutes et tout reste jouable.

Coup de sifflet final ! Après quelques pick and go, la sirène résonne et Le Bourhis tape en touche.

C’est terminé au Stade Charles-Mathon, Oyonnax s’impose sur le fil face à Soyaux-Angoulême (28-25) ! Les visiteurs pourront s’en vouloir après avoir offert deux essais en début de rencontre. Oyonnax repasse 4 ème, Soyaux-Angoulême s’en sort avec un beau point de bonus défensif chez un gros…

Léo-Paul TAPONARD

 

À lire aussi :

Rugby/Top 14 – Un All-Black au Lou !?

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News