Nous suivre sur

ATP

Roland Garros : Le coup de gueule de Nadal, la réponse de Djokovic

Nadal a montré son mécontentement quant aux conditions climatiques et au choix des balles (Wilson) pour le tournois : « Ce ne sont pas des balles pour jouer sur terre battue. Elles sont trop lentes et trop lourdes. J’espère que l’organisation va se pencher sur le sujet pour les saisons suivantes car ces balles sont dangereuses pour les coudes et les épaules des joueurs. ».

Il continue en pestant contre les conditions climatiques : « Dans le froid, dans des conditions déjà lentes… C’est sans aucun doute la configuration la plus difficile que j’ai pu connaître ici dans ma carrière. Ce vendredi il fait 9 degrés et c’est quand même extrême et très limite de nous faire jouer dehors dans ces conditions. Mais je vais faire avec, essayer de voir les choses de manière positive. » 

C’est Djokovic lui même qui répond au joueur espagnol : « Les plaintes de Rafael Nadal et d’autres joueurs sur les nouvelles balles ? Ce sera la première fois que nous utiliserons ces balles sur terre battue. Je suis d’accord avec les autres, elles sont lourdes. Nous sommes en octobre, il fait froid et la terre battue est lourde et humide. Les conditions affectent également la nature de la balle. Il est difficile de dire si elle est lourde en général ou si les conditions météo l’ont affectée. Mais c’est comme ça et il faut l’accepter. C’est pour cela que nous arrivons le plus tôt possible, pour nous habituer aux conditions qui seront bien différentes de ce que l’on a pu connaître sur les autres Roland-Garros. »

Les deux joueurs semblent donc dérangés par les conditions du tournoi.

 

Alexis Barbosa

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Tennis

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique ATP