Nous suivre sur

Breaking News

Route d’Occitanie / Etape 1 : Victoire de Bryan Coquard

La première course à étapes fait son retour en France avec la Route d’Occitanie ce samedi. Le plateau cette année est très relevé en particulier avec le vainqueur sortant du Tour Egan Bernal ou encore Christopher Froome, Thibault Pinot, Miguel Angel Lopez, Richie Porte …. Alejandro Valverde ne défendra pas son titre après ses deux succès d’affilés au Tour d’Occitanie, il est actuellement engagé sur le Tour de Burgos. Cette première étape sur les 4 prévues se court sur une distance de 187 kilomètres entre Saint-Affrique et Cazoules-les-Béziers. Cette première étape est normalement promise aux sprinteurs.

L’échappée se forme dès le 7ème kilomètre avec 5 coureurs,  Antonio Angulo Sampedro (Euskatel Euskadi), Andreas Lorentz Kron (Riwal Readynez Cycling Team), Marti Marquez Roman (Equipo Kern Pharma) et les deux français Théo Delacroix (Circus-Wanty Gobert) et Lilian Calmejane (Total Direct Energie). Elle prend vite de l’avance pour atteindre 4’20 au 17ème km.

Derrière dans le peloton, c’est l’équipe Cofidis d’Elia Viviani qui roule, elle diminue l’écart pour retomber à 2’50 après les 40 premiers kilomètres. Le groupe de tête a repris du champ sur le peloton pendant la descente du Col de l’Hôpital. Ils possèdent désormais 4’30 d’avance.

A 82 kilomètres de l’arrivée, L’Espagnol Antonio Angulo Sampedro est repris par le peloton dans la deuxième difficulté de la journée. Lilian Calmejane, Théo Delacroix, Andreas Lorentz Kron et Marti Marquez Roman accélèrent et augmentent leur avance sur leurs poursuivants. 5’15 d’avance pour les hommes de tête à 70 kilomètres de l’arrivée.

Deux abandons coup sur coup, le Français Jordan Levasseur  (Natura4ever-Roubaix-Lille Métropole) et l’Allemand Matthias Schnapka mettent pied à terre. Il ne reste plus que 145 concurrents sur les routes du Sud. A 50 kilomètres du terme la formation Ineos roule fort, l’écart est désormais de 2’34 pour le quatuor de tête.
Ineos appuie encore pour réduire l’écart avec l’échappée. A 39 kilomètres, le groupe à l’avant de la course possède toujours 2’30 d’avance sur le peloton. Lilian Calmejane et Lorentz Kron s’en vont en tête de course et lâchent leurs 2 compagnons. Au passage des 25 derniers kilomètres l’écart passe sous la minute pour finalement être réduit à néant.
Nous nous dirigeons vers un sprint massif. Les trains des équipes de sprinters se mettent en place petit à petit. L’équipe Ineos mène le peloton au passage des 10 derniers kilomètres. Le vent s’invite dans le rush final. Brian Coquard de la formation B&B Hotels  s’impose finalement devant Élia Viviani de la team Cofidis.

Top 5 de l’étape 1 :

Le parcours de la Route d’Occitanie 2020 :

Stratlist Route d’Occitanie :

 

Théo Carlu

A lire aussi :

Cyclisme – La Route d’Occitanie dévoile son dispositif

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News