Nous suivre sur

Pro D2

Rugby/Pro D2- L’USAP vainqueur au bout de l’effort

Au bout du suspense, l’Usap est allé gagner une précieuse victoire à 14 contre 15 à Oyonnax, pour revenir sur les pattes de Vannes !

Oyonnax affrontait sur sa pelouse la redoutable équipe catalane pour le compte de la 22ème journée de Pro D2. Ce choc prévoit un combat intense et rude au vu des derniers résultats des deux équipes. Oyonnax a du mal à impressionner à domicile avec pour ses 8 derniers matchs, 4 victoires et 4 défaites. En revanche L’Usap à l’extérieur affiche des statistiques plus que remarquables avec pour ses 8 dernières confrontations victoires et 2 défaites.

1ère mi-temps :

Dans ce premier acte, Oyonnax ouvre le score très rapidement dès la 12ème avec un premier essai. Gabriele Lovobalavu livre un coup de pied à suivre décisif à son ailier Aurélien Callandret, qui dépose Pujol et s’en va aplatir. Beauxis transforme, 7-0 pour les Hauts-Bugistes. Perpignan réplique grâce à Jaminet qui inscrit le premier essai de son équipe en prenant l’intervalle au large. Transformation manquée, 7-5 pour Oyonnax. S’en suit une pénalité de Beauxis à la 30ème, 10-5 pour Oyonnax. Mais la réaction catalane arrivera en fin de première mi-temps avec le deuxième essai sang et or. Après plus de sept temps de jeu, les catalans trouvent la faille sur un renversement dans le fermé. Mathieu Acebes fait la différence et sert son troisième ligne Lucas Bachelier. Jaminet transforme et rajoute même 3 points juste avant la sirène. L’USAP est devant au score à la mi-temps, 15-10.

2ème mi-temps :

Au retour des vestiaires, Oyonnax comme en 1ère mi-temps ouvre le score grâce cette fois-ci à une pénalité de Lionel Beauxis à la 47ème qui ramène son équipe à deux points. Mais deux minutes plus tard, revoila les catalans dans les 22 mètres oyonnaxiens. Sur une contre attaque, Melvin Jaminet mystifie Loïc Crédoz et s’échappe dans le fermé avant de servir au dernier moment Sadek Deghmache qui s’en va aplatir le deuxième essai catalan. Jaminet transforme et l’USAP mène 22-13. Mais voilà il fallait un rebondissement dans ce match qui va arriver à la 53ème. Alors qu’ils étaient en difficulté, les locaux se montrent très réalistes et Josh Tyrell s’en va en force inscrire le deuxième essai oyonnaxien. Mais juste avant la transformation de Beauxis, Shahn Eru écope d’un carton rouge pour avoir percuté la gorge de son adversaire. Oyonnax n’est alors plus mené que 22-20 par Perpignan et en plus s’offre le privilège de jouer à 15 contre 14 pendant 25 minutes. Une supériorité qui permet à Beauxis de faire repasser son équipe devant avec une pénalité à la 59ème mais pas pour très longtemps puisque Jaminet y va de son pied également à la 67ème, 25-23 pour Perpignan. La fin de match va être plus que magnifique avec un mano à mano entre les deux équipes. Oyonnax aplatit un troisième essai par Loïc Crédoz à la 70ème, sur une passe sautée de Beauxis qui fait la différence. Malheureusement il ne transforme pas mais Oyonnax est devant 28-25 à 10 minutes du terme. On se dit alors qu’Oyonnax va plier ce match, mais c’est tout le contraire qui va se produire. Perpignan réagit vite à la 74ème avec un Jaminet des grands soir qui lance une contre attaque sur quarante mètres et sert son capitaine Mathieu Acebes sur l’aile qui fonce incrire le 4ème essai perpigananais. Transformation réussie, 32-28 pour l’USAP. Jaminet va même ternir les espoirs oyonnaxiens avec une dernière pénalité à la 78ème. Score final 35-28 pour l’USAP !

Quelle fin de match incroyable, les catalans n’ont rien lâché même à 14 contre 15 et récupèrent 4 points mérités au vu de la physionomie du match. Grâce à cette victoire, l’USAP revient à 2 points du leader Vannes. En revanche Oyonnax s’incline une nouvelle fois à domicile et laisse échapper 3 points précieux pour la course à la qualification.

Aubin du Chouchet

A lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Pro D2