Nous suivre sur

Cyclisme

S’équiper comme Astana

Dans ce contexte de trêve sportive forcée, Sport Business Mag Vélo a décidé de vous faire l’étalage des équipements des formations professionnelles. Montures, roues, casques ou encore tenues, tout sera passé au peigne fin à raison d’une équipe par jour, et cela jusqu’au 9 avril. La rédaction donnera également une note esthétique à chacune d’entre-elle.

Volume 2: Astana -> 12/20

 

Les montures: Astana x Williers

C’est un des plus gros changements dans l’effectif Astana pour cette saison 2020. Argon 18 qui équipait l’équipe Kazakhe depuis trois saisons a été remplacé par Wilier, la marque italienne était en recherche de visibilité depuis l’arrêt du financement de leur équipe Wilier Triestina en 2018. L’équipe française, Total Direct Energie, avait profité de cette occasion pour engager un partenariat avec Wilier en 2019. Néanmoins l’équipementier italien cherchait à intégrer le World Tour, c’est chose faite avec l’équipe d’Alexander Vinokourov. Wilier équipe donc les hommes en bleu d’un modèle route très polyvalent, le Wilier 0 SLR et d’un modèle de contre-la-montre très agressif, le Wilier Turbine.

Wilier 0 SLR

Prix de vente: 7,700€ sur le site de la marque

Conçu pour être très polyvalent le Wilier 0 SLR est aussi efficace sur le plat que dans la montagne, un mariage étonnant entre aérodynamisme et géométrie simple qui lui offre une pénétration dans l’air optimale et une réactivité étonnante.

Wilier Turbine

Prix de vente: 7 800€ sur le site de la marque

Le Wilier Turbine garde cet esprit polyvalent avec un aérodynamisme travaillé mais pas dans la démesure en gardant une géométrie très simple et rigide qui lui donne un aspect très agressif. Une des forces commerciales de ce vélo, la polyvalence, toujours, il est commercialisé avec l’équipement triathlon car il est d’abord conçu pour le confort des triathlètes qui peuvent facilement tenir de longues heures en position aérodynamique…Tout cela pour une somme certes importante mais à peine plus cher que le vélo de route

Comme tous les vélos de leurs temps, Wilier n’a pas résisté à la mode des freins à disque, Shimano Dur-Ace et d’une transmission électrique Dur-Ace Di2. Seul modification aux équipements Shimano, des galets Ceramic Speed sur-dimensionnés ont été ajoutés au dérailleur initial.

 

Note: 16/20

Mention très bien pour Wilier et Astana, la polyvalence des vélos est un réel atout pour l’équipementier qui ne fournit que 2 types de vélos contrairement à des équipes qui ont jusqu’à 5-6 types de montures. Le design simple mais moderne fait aussi marquer beaucoup de points aux vélos. Difficile de trouver des aspects négatifs, les vélos sont parfaitement conçus pour le haut niveau, les formes très droites du 0 SLR ne sont pas conseillées pour des sportifs un peu moins aguerris voulant se faire plaisir sur un beau vélo. Le vélo risque de manquer de confort et être difficile à emmener. Autre bémol, indépendant de la marque mais qui sont habituels chez Astana, les couleurs ne sont clairement pas celles qui mettent le mieux en valeur l’équipement (consultez les autres coloris sur internet).

 

Les roues : Astana x Corima

La marque originaire de la Drome a su évoluer et devenir une référence sur le marché mondial. Corima équipe depuis plusieurs années les meilleures formations du peloton (Astana, Arkéa Samsic, les équipes de France jeunes…). Elles sont  conçues et produites depuis la France avec un style rapidement repérable dans le peloton grâce au peu de rayons des roues et le peu d’artifices des gentes ou le moyeu. La marque de Loriol-sur-Drome propose des modèles aussi bien à pneu qu’à boyau.

WS Black Dx 47mm

Prix de vente : 1 749€ la paire sur le site de la marque

Astana utilise exclusivement les modèles à disque de la marque dans les deux modèles disponibles en freinage à disque WS Black Dx en 32mm ou 47mm.

 

C+ WS TT Dx et WS TT Dx

Prix de vente: 3 348€ la paire sur le site Corima

Les modèles de contre la montre sont les nouveaux fleurons de la marque sortis en édition spéciale pour les 30 ans de la marque en 2018, l’occasion de retravailler le design des roues de contre la montre avec un air méchant une fois monté sur le vélo. Le produit est si travaillé niveau design qu’il contraste avec les roues routes de la marque qui ont un style simple.

 

La note: 11/20

Les modèles WS Black Dx sont certainement très performants mais au niveau design ils ne mettent pas les vélos en valeur. Au contraire les nouveaux modèles destinés aux vélos de contre-la-montre rendent le Wilier Turbine très agressif et élégant.

 

Les casques : Limar x Astana

Le partenariat Limar et Astana semble s’inscrire dans la durée malgré certains échecs. En effet on ne peut pas dire que lors de la première année de partenariat en 2017, les casques étaient une réussite. Mais Limar a su évoluer et proposer des gammes se rapprochant de la tendance actuelle.

Air Master

Prix de vente: 159,95 € sur le site Limar

Le Air Master est le modèle le plus utilisé par les coureurs d’Astana, c’est la gamme intermédiaire entre l’aéro (l’Air Speed) et le léger (l’Air Pro). L’effet brillant donne un aspect classe dur les têtes mais les couleurs d’Astana ne mettent toujours pas les équipements sur leur plus beau profil…(voir site)

 

La note: 10/20

Limar tente de rattraper son retard de design qu’il avait il y a quelques années, le partenariat avec Astana permet vraiment aux casques de se refaire une beauté. Il reste néanmoins un peu de travail pour atteindre l’élégance des tops casques du marché et un confort à améliorer. Sans parler des couleurs d’Astana…(les casques Limar de Gazprom rendent déjà mieux).

 

Les tenues : Astana x Giordana

Giordana est l’une des marques de textile les plus fiables du peloton. Peu diffusée en France, elle occupe une place importante dans le cyclisme. Équipementier du maillot jaune du Tour dans les années 1990, elle équipe aujourd’hui des équipes comme Astana et Michelton Scott.

 

Prix de vente: maillot officiel / réplique 200$ / 90$, cuissard officiel / réplique 230$ / 125$ sur le site de Giordana

 

Note: 11/20

On ne peut pas dire qu’Astana ait les maillot les plus originaux du peloton. Depuis sa création en 2006, les maillots ont peu évolué, le même bleu et le même jaune sur les manches ont toujours été présents. Suivant les années, on rajoute et on enlève du noir, du rouge, du blanc, du bleu marine… mais le maillot reste le même tout en réussissant à paraître moderne.

 

Axel Lhote

 

A lire aussi: S’équiper comme : AG2R La Mondiale

 

 

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme