Nous suivre sur

Breaking News

Strade Bianche – Les chiffres ahurissants de la victoire de Van der Poel

La performance de Mathieu Van der Poel sur les Strade Bianche a suscité de nombreuses réactions, mais cette victoire est d’autant plus impressionnante si l’on se penche sur les chiffres.

En remportant l’édition 2021 des Strade Bianche, Mathieu Van der Poel est encore rentré un peu plus dans l’histoire du cyclisme. Une course qu’il a maîtrisé du début à la fin, déposant un à un ses adversaires et notamment Julian Alaphilippe et Egan Bernal dans la montée finale vers l’arrivée à Siena. Les statistiques du champion des Pays-Bas sont tout aussi impressionnantes.

Le Tofle comme échauffement

Lors de son attaque dans le dernier secteur non asphalté, Mathieu Van der Poel place sa première véritable attaque de la journée et avale les pentes du Tofle à une vitesse phénoménale. Sur ce secteur, le champion des Pays-Bas mettra dans le rouge de nombreux concurrents avant de voir revenir Julian Alaphilippe et Egan Bernal qui l’accompagneront jusqu’à Siena. Cette difficulté, il la parcours en 60 secondes avec une moyenne de 738 watts développés, mais vous n’êtes pas au bout de vos surprises.

La montée vers Siena en bouquet final

Encore accompagné par le champion du monde et par le vainqueur du Tour de France 2019, Mathieu Van der Poel se doit de faire la différence dans la montée de Siena, juste avant l’arrivée. C’est ce qu’il fera en lançant sa dernière attaque dévastatrice. Le champion du monde de cyclo-cross s’envole vers une nouvelle victoire à ajouter à son palmarès. Julian Alaphilippe semble scotché au bitume tout comme Egan Bernal par la puissance de l’attaque de Van der Poel. Sur cette ultime montée, le coureur d’Alpecin-Fenix aura développé une moyenne de 1004 watts sur un effort de 20 secondes dans des pentes à 15%. Sur son compte Strava, on peut même apercevoir une pointe à plus de 1300 watts, impressionnant !

Le vainqueur de l’édition 2021 des Strade Bianche aura mérité sa victoire. En parcourant les 60 derniers kilomètres de la course en 1h30 et avec une moyenne de 439 watts, il aura mis ses adversaires dans le rouge dans le final, ne laissant aucune chance à Alaphilippe et Bernal de le rattraper. Très en forme en ce début de saison, Van der Poel marque encore une fois les esprits et démontre une nouvelle fois sa polyvalence.

Les chiffres clefs de sa victoire

Dorian Parisse

À lire aussi :

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News