Nous suivre sur

ATP

Tennis/Portrait de légende – Björn Borg, une légende du tennis

Björn Borg, âgé aujourd’hui de 65ans, est l’un des plus grands joueurs de l’histoire du tennis. Cheveux longs, bandeau autour de la tête, le Suédois Björn Borg commença sa carrière internationale à l’âge de 17 ans. Il remporte en 10 ans 62 titres dont 11 trophées du Grand Chelem. Durant une décennie, le monde du tennis a vécu au rythme de la “Borgmania”.

Björn Borg est selon un grand nombre de personnes, le meilleur tennisman de tous les temps. Avec son revers à deux mains lifté, son redoutable coup droit, ainsi qu’une volonté inégalable et une grande concentration, le Suédois a clairement marqué l’histoire du tennis.

Ce joueur d’exception a brillé également sur le gazon anglais de Wimbledon et y a remporté cinq fois le titre. Peu importe ses adversaires, il a su sortir du lot. En 1982, suite à de magnifiques prestations au tournoi de Monte Carlo, il perd en quart de finale face à Yannick Noah. En 1983, il n’a pas 27 ans quand il annonce sa retraite. Les autres joueurs comme McEnroe tentent de l’en dissuader. En vain. Quelques matchs, pas de finale et au mitan des années 80, le Suédois s’efface. Malgré sa présence dans quelques matchs d’exhibition au début des années 1990, il a mis fin à sa carrière.

Si le tennis a pris un envol spectaculaire dans les années 70, on le doit beaucoup à Björn Borg. Il a révolutionné le tennis sous tous les aspects.

Björn Borg était avant tout un joueur exceptionnel sur le court. Il avait deux grandes qualités. Premièrement son mental. Björn Borg a été le premier (et le seul) à posséder une concentration absolue sur le court. Rien ne le perturbait. Ce qui lui a valu le surnom de “Ice Borg”. De ce fait, il était imbattable, et souvent ses adversaires avaient l’impression de se retrouver face à un mur.

Arthur Labadie

A litre aussi :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Tennis

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique ATP