Nous suivre sur

Sport de combat

[BEST OF] 25 Mars – Tom Duquesnoy vainqueur face à Terrion Ware

  • laurent clippe
Tom FireKid Duquesnoy a affronté hier l’Américain Terrion Ware, lors de l’UFC Fight Night 127 à Londres. Il s’est imposé par décision unanime des juges (29-28, 29-28 et 30-27).

Que le combat a été dur, Tom a commencé le 1er round avec une énergie débordante et une envie d’en découdre rapidement par KO comme il nous l’a tant montré durant sa carrière.
Tom a placé de beaux low kicks et droites dès le premier round qui ont bien fait mal à son adversaire. Mais en face de lui il y avait cet Américain qui n’a pas bronché une seule fois. L’Américain s’est montré comme un adversaire très dur, il a réussi à passer un takedown vers la fin du 1er round. Ce 1er round a été remporté par le français. Sur le 2e round l’Américain a commencé à toucher de manière plus régulière, mais Tom a malgré tout tenu la distance en plaçant des low kicks.
Son adversaire commençait à monter en puissance en l’amenant en sol et en le touchant à de nombreuses reprises. Bien que l’Américain ait touché plus souvent, dès que le Français touchait, ses coups étaient puissants et biens placés. Le 3e round a affiché une baisse de régime pour les deux combattants, mais celui qui n’a pas baissé de régime c’est le public français qui s’est fait entendre dans toute la O2 Arena.
Le FireKid a sans cesse bougé, esquivé pour trouver les angles et asséner un coup assassin à son adversaire, cependant il a très peu réussi à placer ses coudes durant la rencontre… habituellement un de ses points forts. Terrion Ware a multiplié les petits coups sans véritablement faire mal au Français, qui a placé des coups intéressants au dernier round, mais trop peu pour réussir à faire vaciller l’Américain et le mettre KO.
Malgré un combat mitigé mais quand même remporté, Tom a montré sa force de caractère en revenant d’une défaite. Il a su montrer ses forces, et a fait preuve de volonté lors de ce combat.
La route est encore longue jusqu’au titre, et il y a encore du travail à fournir… mais rien n’est impossible pour le boxeur français.
Pour les plus passionnés par ce sport, Studio+ a réalisé une série sur la carrière du FireKid « De Dunkerque à Albukerque ».

Olivier Collier

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Sport de combat