Nous suivre sur

Breaking News

Top 14. Clermont sombre à nouveau…

  • Team Rugby

En cette nouvelle année 2021, Clermont reçoit le Racing 92 au Stade Michelin pour cette 13 ème journée de Top 14. Les clermontois se sont fait exclure du Top 6 suite au succès bonifié du Stade Français face à Brive et occupent la 7 ème place du classement général. De leur côté les racingmen occupent la 3 ème place mais peuvent prendre la tête du classement en cas de succès.

Et c’est parti au Michelin ! Finn Russel donne le coup d’envoi pour les ciels et blancs. La rencontre est bien lancée avec une attaque des parisiens qui marquent les 3 premiers points de la rencontre grâce au pied de Teddy Iribaren, 0-3.

Malgré une domination clermontoise d’une dizaine de minutes ce sont les racingmen qui inscrivent les 3 points suivants à la 16 ème minute, 0-6.

Les jaunards se reprennent et Camille Lopez réduit l’écart deux minutes plus tard, 3-6. Les clermontois passent devant pour la première fois de la rencontre. Après une belle percée de Moala, les jaunards pilonnent la ligne ciel et banche. Après plusieurs séquences de jeu en une passe c’est le pilier fidjien Peni Ravai qui inscrit le premier essai de la rencontre, Lopez transforme 10-6 à la 25 ème minute.

Les clermontois prennent le jeu à leur compte en cette fin de premier acte, Lopez ajoute 2 pénalités à la 30 et 36 ème minute, les jaunards mènent désormais 16-6. Iribaren réduira l’écart juste avant la pause.

Et c’est la mi-temps en Auvergne ! Les hôtes clermontois mènent 16-9 après avoir infligé un 16-0 aux ciels et blancs. La paire de centre Barraque-Moala fait très mal aux racingmen pour l’instant et le jeu au pied dans la défense de Lopez à bien faillit faire mouche à plusieurs reprises. Une courte avance à la pause qui aurait pu être plus importante.

Et c’est reparti au Michelin ! Lopez donne le coup d’envoi.

Ce sont cette fois-ci les clermontois qui inscrivent les premiers points de cette mi-temps, Après une belle entame de second acte des jaunes et bleus les racingmens commettent des fautes sous la pression défensive et Lopez engrange les points, 19-9.

À la 50 ème minute les clermontois sont sous pressions à 5 mètres après un jeu au pied de récupération de Teddy Iribaren, les démons clermontois vont-ils resurgirent ? Ou tiendront-ils bons ? Après plusieurs minutes à rejouer les mêlées, l’arbitre adresse un carton jaune à Rabah Slimani, les clermontois sont désormais à 14… Et c’est l’essai ! Essai de Baptiste Chouzenoux sous les poteaux à la sorte de mêlée, Iribaren transforme, Clermont ne mène plus que 19-16. Morgan Parra fait son entrée, l’expérimenté enfant du Michelin posera t’il sur cette fin de match ? Les clermontois tiennent bons, Timani sauvent les siens sur ce grattage à 2 mètres de sa ligne.

Les racingmen égalisent à la 62 ème sur cette dernière minute en supériorité grâce au pied du capitaine Iribaren, 19-19. Cela ne plait pas aux clermontois qui ne comptent pas retomber dans leurs travers, sur le renvoi ils sont méconnaissables et enfoncent les racingmen. Les avants franchissent et Lopez adresse une transversale à Damien Penaud, malheureusement l’international français ne parvient pas à capter ce ballon mais la pression monte dans cette rencontre… Lopez ajoute 3 points à la 65 ème et continue sur un 100%, 22-19.

L’Expérience de Parra pèse en cette fin de rencontre, très présent en défense et ses dégagements parfaits font du bien à son équipe.

Très grosse défense des clermontois qui récupèrent des ballons et entrent dans les 22 ciels et blancs, incroyable retournement de situation ! Parti de ses 22 mètres le Racing récupère la balle et contre attaque, après une percée de Juan Imhoff le jeune Le Garrec est au soutien, il trouve Finn Russell sur les 22 mètres clermontois qui adresse une magnifique transversale pour Zebo qui finit en terre promise. Cette fois-ci c’est manqué, 22-24 à 5 minutes de la fin.

Les clermontois ont une dernière cartouche sur les 22 mètres parisiens, après 3 mêlées potentiellement pénalisables Mr Reynald ne veut pas donner la pénalité aux clermontois et s’entête à la refaire jouer, au bout d’une énième mêlée il donne cette fois-coi une pénalité aux racingmens…

Et c’est fini au stade Michelin. Sur une fin de match arbitrée assez limite Mr Reynald siffle le coup de sifflet final et offre une victoire aux racingmens 22-24. Les clermontois occupent donc la 7 ème place de ce classement et les racingmens reviennent à une longueur de Toulouse. 

Léo-Paul TAPONARD

 

À lire aussi :

Rugby/Top 14 – Une place de leader confortée pour La Rochelle

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Rugby

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News