Nous suivre sur

Breaking News

Tour des Alpes Maritimes et du Var / Etape 1 – Bauke Mollema s’impose au forceps

Le Tour des Alpes Maritimes et du Var a le droit à un plateau XXL . La première étape fait 186,8km et se déroule entre Biot et Gourdon. Les choses sérieuses commencent dès ce vendredi, le profil est escarpé. Le Colombien Nairo Quintana est le tenant du titre, il aura fort à faire pour réaliser le doublé.  

L’échappée est composée de quatre coureurs : Flavien Maurelet (AUB), Otto Vergaerde (AFC), Tom Wirtgen (BWB) et Oscar Cabedo Carda (BBH). Ils ont réussi à prendre la poudre d’escampette après une vingtaine de kilomètres d’une lutte intense. Jeremy Leveau (RLM) rejoint le quatuor après quelques kilomètres d’effort solitaire. De nombreuses équipes se relaient en tête de peloton pour contrôler l’échappée du jour. A 100km du terme de l’étape, l’échappée a 3’25 d’avance sur un peloton qui se prépare à en découdre dans les ascensions de la journée. Le col de Gourdon (14 km à 3,9 % de pente moyenne) est à l’honneur, il sera gravi à trois reprises par les protagonistes du jour. De plus, l’arrivée se jugera sur ses pentes.

Leveau est le premier à lâcher dès le premier franchissement du col de Gourdon. A une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée Vergaerde passe en première position. Derrière, Ineos se montre entreprenant. La deuxième montée est plus explosive et le belge Vergaerde est maintenant seul en tête à trente-deux kilomètres de la ligne d’arrivée. Son baroud d’honneur ne dure pas longtemps, il est repris juste avant le sommet par un peloton à vive allure. Krists Neilands (ISN) passe en tête lors de ce second passage. Les équipes se battent pour rester dans les premières positions. AG2R est très bien placé et entame l’ascension en tête. A l’image de ces dernières années, un rythme effréné est imprimé par les coureurs de tête, la sélection se fait par l’arrière.

A 8km de l’arrivée, le peloton est toujours groupé. Quentin Pacher(B&B Hotels) est le premier à faire le trou. Il ne résiste que quelques kilomètres avant de s’incliner face au train d’Ineos et de FDJ. Ces derniers sont en force dans les deux derniers kilomètres.

A l’arrivée, Bauke Mollema (Trek-Segrafedo) est le plus fort et remporte une belle victoire dans un final compliqué.

Classement de l’étape :

Marius Villerio

A lire aussi

Romain Bardet a choisi ses Tours | Sport Business Mag

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News