Nous suivre sur

Breaking News

Tour d’Espagne/étape 3 – Rein Taaramae de retour au sommet

10 ans après sa dernière victoire sur le Tour d’Espagne, Rein Taaramae (Intermarché Wanty Gobert) s’est montré le plus fort et endosse par la même occasion le maillot rouge au sommet de Picon Blanco (7,6 km à 9,1%)

La Vuelta est réputée pour être le Grand Tour le plus ouvert de la saison et il n’a pas failli à sa réputation sur cette 3ème étape. Un gros groupe d’échappés se détache rapidement et prend du champ. On retrouve parmi eux deux Français, déjà vainqueur d’étape par le passé sur le Tour d’Espagne, Kenny Elissonde (Trek Segafredo) et Lilian Calmejane (AG2R Citroen). Les huit hommes de tête s’entendent bien et profitent de la frilosité des favoris pour s’envoler au fil de l’étape. Seule à vouloir limiter l’écart, l’équipe du leader, Jumbo Visma, n’a pas les moyens de lutter face aux hommes de tête qui compteront plus de 9 minutes d’avance.

Au pied de l’ultime ascension le groupe de tête le sait, la victoire va se jouer devant et on commence à s’observer entre les meilleurs grimpeurs. Lilian Calmejane en profite pour anticiper et fausser compagnie aux meilleurs grimpeurs. A 6 kilomètres du sommet le coureur de la formation AG2R Citroen est repris par l’accélération de Rein Taaramae (Intermarché Wanty Gobert) qui semble très en jambe. Il ne sont plus que 5 en tête: Joe Dombrowski (UAE), Kenny Elissonde (Trek Segafredo), Lilian Calmejane (AG2R Citroen) et Julen Amezqueta (Caja Rural).

Dans les plus fort pourcentage, Joe Dombrowski fait le forcing et fait céder Amezqueta et Calmejane. Malgré ce très gros travail, l’Américain se fait surprendre par l’expérimenté Rein Taaramae dans ces pourcentages très irréguliers. Malgré le vent défavorable l’Estonien s’envole et laisse sur place ses deux autres compagnons d’échappée. Le coureur d’Intermarché Wanty Gobert s’offre en plus d’une victoire de prestige, le maillot rouge de leader.

Au sein du peloton, Mark Padum et l’équipe Bahrain Vicotrious impriment le tempo pour faire l’écrémage. Si le peloton est encore très fourni à 3 kilomètres de l’arrivée, certains outsiders ne sont déjà plus présents. C’est le cas de Sepp Kuss (Jumbo Visma), Andrea Bagioli et James Knox (Deceuninck Quick Step). Si l’ascension de Picon Blanco présentait un profil intéressant, le vent de face aura dissuadé les favoris à une première grosse explication. Malgré une certaine neutralisation des favoris, Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) fait les frais des quelques accélérations d’Adam Yates (INEOS Grenadiers) et Alejandro Valverde (Movistar). Les écarts sont minimes mais offrent des enseignements. Vlasov, Bardet, Carty, Martin n’ont par réussi à suivre le rythme d’une formation Movistar déchaînée dans ce dernier kilomètre.

Classement de l’étape:

Classement général:

Axel Lhote

A lire aussi:

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cyclisme

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News