Nous suivre sur

Cyclisme

Tour du Pays Basque – étape 3: Pogacar s’offre Roglic, Gaudu avec les grands

Au terme de la première arrivée au sommet à Ermualde, le match entre Slovène a bien eu lieu. Les derniers mètres quasiment plats ont profité à Tadej Pogacar (UAE) face à Primoz Roglic (Jumbo-Visma). David Gaudu (Groupama-FDJ), très offensif, termine 6ème.

Après une étape de transition la veille qui avait souri à un Alex Aranburu (voir ici), très opportuniste, les échappés avaient quelques idées en tête. Sept hommes ouvrent donc la route avec notamment parmi eux le jeune Honoré (Deceuninck Quick-Step) ou le Français Théo Delacroix (Intermarché). Malheureusement, les gros bras du peloton avaient clairement décidé de jouer la gagne sur cette troisième étape. Le vaillant Espagnol de la formation Caja Rural, Oier Lazkano tente de prolonger l’aventure seul à 40 kilomètres de l’arrivée alors que l’échappée ne compte plus qu’une petite minute d’avance. Le jeune coureur de 21 ans réalise un petit exploit solitaire de 38 kilomètres !

La dernière ascension de la journée, Santa Maria del Yermo (3,1 km à 10,5%) approche à grand pas. Une petite route et de forts pourcentages attendent les coureurs dès le pied, c’est donc la guerre du placement ! A ce petit jeu, deux favoris perdent gros. Michael Woods (ISN) et Wilco Kelderman (Bora-Hansgrohe) goutent le bitume et abandonnent leurs chances de jouer un bon classement général. L’Allemand, fortement touché est même contraint à l’abandon.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est itzulia-basque-country-2021-stage-3-climb-n4.jpg.

Au pied de cette terrible difficulté, deux coureurs tentent d’anticiper la grande bagarre. Richard Carapaz (INEOS-Grenadier) et Sergio Higuita cavalent plusieurs minutes en tête de course avec une quinzaine de seconde d’avance. A mi-pente le leader de la course, Primoz Roglic, lance lui-même la grande bagarre. Seul le vainqueur du dernier Tour de France, Tadej Pogacar est en mesure de suivre son compatriote. Les deux hommes se livrent donc à un combat fratricide dans les passages à plus de 10%.

Ni l’un ni l’autre, ne sont capables de faire la différence, une situation dont un troisième homme souhaite tirer profit. David Gaudu est dans un premier temps le seul à pouvoir revenir sur les deux hommes de tête. Le Breton essaye à plusieurs reprises d’attaquer le duo Slovène qui semble jouer un round d’observation. Chacun leur tour Pogacar puis Roglic font l’effort pour calmer les ardeurs du double vainqueur d’étapes sur la dernière Vuelta.

Sous l’impulsion d’Adam Yates (INEOS-Grenadier), Mikel Landa (Bahrain Victorius) et Alejandro Valverde (Movistar) profitent des derniers pourcentages pour faire leur retour en tête de course. Les deux Slovènes sont tout de même plus frais et Primoz Roglic déclenche son sprint de très loin. Tadej Pogacar, bien callé dans la roue, fait jouer son explosivité pour déborder son compatriote et s’offrir sa 5ème victoire cette saison. Très malin dans le final, Alejandro Valverde monte sur le podium de l’étape en lâchant 5 secondes. David Gaudu paie ses efforts sur les derniers mètres et lâche 8 petite secondes au vainqueur. Il coupe la ligne en 6ème position.

Top 10 de l’étape:

Image

Top 10 du général:

Image

Axel Lhote

A lire aussi:

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme