Nous suivre sur

Cyclisme

Un Strade Bianche exceptionnel.

  • laurent clippe
De la pluie, de la boue, et du froid : ce sont les maîtres mots de la course des Strade Bianche 2018. Cette édition pleine de surprises a offert un spectacle hors du commun aux téléspectateurs mais surtout aux tifosi qui n’ont pas été découragés par les conditions météorologiques.

 
Pour la première fois de sa jeune histoire, la course des Strade Bianche devait faire face à des conditions météo dignes d’une classique flandrienne. La course italienne connue pour ses célèbres passages de terres est parvenue à devenir au fil des années un monument du cyclisme mondial. Et la douzième édition contribuera très certainement à faire grandir la légende de la course aux terrains blancs.
 
C’est sur un circuit atypique, autour de Sienne au centre de l’Italie mêlant routes, traversées de villages sinueux, et chemins de terre blanche avec des rampes atteignant jusqu’à 18%, que des puncheurs et spécialistes des classiques du nord comme Peter Sagan, Alejandro Valverde, ou encore Michal Kwiatkowski faisaient tout à fait logiquement partie des favoris.
C’était sans compter sur la grande forme du français Romain Bardet (AG2R) et du Néo routier, Triple Champion du monde de cyclo-cross Wout Van Aert que ces deux coureurs se sont offert leur première participation aux Strade Bianche avec le luxe de s’échapper à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée. Les deux coureurs laissent un groupe de favoris se neutraliser à plus d’ 1’30 de retard. Mais le retour d’un incroyable Tiesj Benoot peu avant le dernier secteur de terre va marquer le dernier tournant de la course. Ce dernier continue son effort dans la dernière difficulté et lâche ses compagnons d’échappée à une dizaine de kilomètres de la ligne.
 
Personne ne le reverra et c’est seul et le visage marqué de boue que le flamand signe la plus belle victoire de sa jeune carrière.
Romain Bardet monte sur la 2e marche du podium devant Wout Van Aert.
Valverde, un des favoris est quant à lui 4e.
 
Clément Dumont

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Cyclisme