Nous suivre sur

Basketball

Unicaja en maitrise face au Metropolitains

Les 2 équipes de ce soir, Unicaja et Métropolitains 92 nous auront offert du très beau basket. Un match maitrisé, collectif, avec une fin tendue. Une partie comme on les aime.

La rencontre commence très fort du coté espagnol. Ils provoquent de bonnes fautes, des pertes de balles du coté de Levallois. Même si leurs opposants n’ont rien à leur envier sur leur réussite au tir, Unicaja reste simplement trop fort sur ce quart et inflige une raclée au club français de 30 à 18. Mais ce début de match se terminera sur une belle action de la part Brandon Brown. Suite à une perte de balle espagnole il nous gratifiera d’un très beau buzzer non loin des 7mètres. De quoi donner un peu de hargne au Métropolitains 92 pour la suite du match.

Ce second quart temps se démarquera par un aspect plus tactique du basket. Les joueurs d’Unicaja vont provoquer beaucoup de fautes dans ce quart. Ils obtiennent 8 lancers francs et aucun d’eux ne sera loupé. Ils seront également plus forts sur les rebonds, ils en prendront 10 dont 6 offensifs. Ils dispenseront également quelques alley-oop tout en maitrise et des tirs spectaculaires. Mais n’allez pas croire que le club français se laisserait dominer de cette manière. Ils auront retenu quelques leçons du premier quart temps et sortiront un jeu collectif plus que plaisant avec une parfaite réussite à 3points. Un 5/5 qui leur permettra de tenir ce quart à 24-22. Mieux que le premier quart certes, mais l’écart de points reste important.

Le début de la remontée pour le Métropolitains 92.

Sortie des vestiaires, l’équipe du Boulogne Levallois se montrera très dure en défense. Mais leurs adversaires semblent imperturbables dans ce début de seconde partie. Avec ou sans défense, c’est du pareil au même pour eux. Les 2 équipes sont coude à coude et se rendent panier pour panier. Elles enchainent les actions collectives. Mais les Métropolitains 92 font quelques petites erreurs que le club espagnol ne se privera pas de punir. Il faudra attendre la fin du quart temps pour que le club français commence à prendre exemple sur son adversaire en provoquant des fautes primées. 22-24 à la fin du quart. Mais cette concession du 3eme QT n’a pas l’air d’effrayer Unijaca qui conserve tout de même une belle avance, 76-64.

Lors de cette ultime quart temps, les équipes restent sur la même dynamique que la période précédente. Ce n’est qu’à partir de la moitié de ce quart que la team tricolore entamera sa remontée, marquée entre autres par les actions consécutives de Maxime Roos et Anthony Brown. Tout d’abord un contre effectué proprement par M. Roos qui mènera à une contre attaque conclue par A. Brown avec un joli “and one”. Le club français revient à 5points des espagnols. Mais les joueurs d’Unicaja sont à la maison, et ne se laisseront pas malmener devant leurs supporters en entrée de money time.

La lutte sera acharnée jusqu’au bout. Il ne reste que 35 secondes à l’horloge, toujours 6points d’avance pour Unicaja et la possession. Les espagnols font tourner l’aiguille. Le Métropolitains 92 reprend la balle mais loupe son dernier tir. Le club espagnol clôture ce match fort en émotions avec un dernier panier figeant le score à 96-88.

Cette Eurocup semble prometteuse tant pour le potentiel du Metropolitains que pour la maitrise de Unicaja. Tim Abromaitis est élu MVP avec à 14 points et 7rebonds.

Antoine Thiery

A lire aussi : https://www.sportbusinessmag.com/basketball/lasvel-simpose-non-sans-difficultes-face-a-chalon-reims/

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Basketball