Nous suivre sur

Autres sports

Voile/Vendée Globe – Fabrice Amedeo abandonne

Le skippeur Fabrice Amedeo est contraint d’abandonner le Vendée Globe. Victime de soucis informatiques, le skippeur devait prendre une décision : continuer à l’aveugle ou mettre le cap vers l’Afrique du Sud. Il a finalement décidé de mettre le cap vers l’Afrique du Sud.

Le skippeur a connu un Vendée Globe très particulier. Depuis le départ, il est victime de problèmes qu’il a su résoudre grâce à sa motivation et son enthousiasme. Depuis ce matin, il est victime de soucis informatique qui l’oblige à mettre fin à son aventure prématurément. Il a choisi de privilégier la sécurité et de sarrette eau lieu de prendre le risque de continuer à l’aveugle.

Communiqué du skippeur à son équipe 

Chers amis. Mon bateau va bien. Nous avons pris soin l’un de l’autre et j’avais géré quelques petites bricoles dans l’anticyclone de Sainte-Hélène. Mon bateau va bien mais depuis hier il est aveugle : suite à un nouveau problème d’ordinateur, je ne peux plus télécharger les fichiers météo, calculer la trajectoire optimale, la plus rapide possible mais aussi parfois la plus sage possible. Face à cet obstacle irrémédiable sur ma route, deux options : arrêter ici mon Vendée Globe ou continuer. Il est possible de continuer à l’ancienne, sans information et de traverser ainsi les mers du Sud. Se laisser pousser par les éléments pendant un mois vers le cap Horn. Mais nos bateaux à foils sont diaboliques dans du vent fort et je veux pouvoir naviguer selon un principe qui a toujours été le mien : en bon marin et en ayant le sentiment de maîtriser ma sécurité et celle de mon bateau. J’ai donc décidé d’arrêter à Cape Town mon Vendée Globe. C’est une décision qui a été difficile à prendre mais que j’assume. Je suis très malheureux mais je sais que je vais rebondir. Je remercie et je pense fort à mes partenaires à qui je rêvais d’offrir une arrivée aux Sables d’Olonne, comme une petite lumière au bout du tunnel de cette année 2020 qui a été compliquée pour tout le monde. J’adresse aussi un immense merci à mon équipe technique qui a fait un super travail. Le Vendée Globe raconte des histoires de vie et l’échec en fait partie. Je vais digérer cet échec qui me fera grandir et revenir plus fort et plus solide”

Le skippeur quitte donc cette course le coeur lourd mais avec la conviction d’avoir appris depuis le départ 

 

Benjamin Pamart

 

Vendée Globe / Damien Seguin – Le point classement (09/12)

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Autres sports