Nous suivre sur

Breaking News

Volley/VNL2021 – La France bat le Brésil avec un passe-parToniutti !

Avec un 6 type (Ngapeth, Patry, Le Goff, Tillie, Toniutti, Grebennikov), la France s’impose spectaculairement face au Brésil de Renan Dal Zotto.

Un premier set monstrueux

Après une bonne avance en mi-set pour le Brésil, les Français ont mis la deuxième pour revenir à 16 – 15. Le passeur français Benjamin Toniutti surprend encore et encore avec ses passes imprévisibles pour servir Jean Patry et Ngapeth. Il possède toutes les clés en main pour la victoire. Sans oublier le libéro Jenia Grebennikov, qui fait un match dantesque. Nous pourrions croire qu’ils sont 7 sur le terrains avec lui.

À partir de 21 – 21, les deux équipes se retrouvent au coude-à-coude pendant de nombreux points. C’est le début d’un marathon de points. Entre les erreurs de services, les défenses inespérées et des monster-blocs, le match bat son plein. Le suspens est long mais intense. Finalement, sur le score de 37 – 39 avec une faute de Flavio, la France prend le premier point de la rencontre.

La France continue dans sa lancée

Après un set marathonien, les coéquipiers de Kévin Tillie restent sur leurs appuis avec une bonne dynamique de jeu. À l’aise sur le terrain, Jean Patry réussit presque tout ce qu’il entreprend tout en gardant son calme. À 11 – 14, l’entraîneur brésilien demande un temps mort et commence à hausser la voix.

Un vrai duel se met en place entre Bruno Rezende et Earvin Ngapeth. Le Brésilien cherche à se retrouver en face à face avec lui. Un réel match dans le match.

Seulement, le collectif brésilien n’y arrive plus. La France est en place et ne fait pas de cadeaux. Le deuxième point ne tarde pas à récompenser le jeu français (18 – 25).

Pour finir en beauté

En signant son premier ace de la partie, Earvin Ngapeth donne une nouvelle fois l’avantage à l’équipe de France. Les joueurs déroulent malgré un petit manque de compréhension en début de set. Après avoir demandé un challenge, les arbitres ne l’avaient pas vu, et reviennent sur un autre moment du match.

Mais rien ne perturbe les Français. Le jeu continue. Auteur d’un match d’exception avec des passes de qualité, Toniutti réalise également un magnifique bloc face aux Brésiliens.

En fin de set, le suspens recommence à partir de 21 – 21. Cette fois-ci, l’équipe de France coupe court et remporte le match en seulement 3 sets ! (30 – 28).

Suivez-nous sur InstagramFacebook et Twitter

Matéo Le Clainche

À lire également :

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News