Nous suivre sur

Breaking News

Vuelta : Roglic retrouve (déjà) le rouge, beaucoup de cadors loin du compte

Cette première étape de la Vuelta 2020 aura été explosive. Pas d’observation entre les leaders et déjà plusieurs prétendants au sacre écartés. Parti dans la petite descente finale, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) s’est imposé en solitaire et se pare d’entrée de rouge.

Revanchard après la désillusion du Tour, le Slovène a conclu un final maîtrisé comme en Septembre par les “guêpes tueuses”. Sepp Kuss a de nouveau excellé dans son rôle d’équipier de luxe faisant le tri dans le final de l’ascension de l’Alto de Arrate après avoir laissé l’Ineos-Grenadiers se charger de l’écrémage pour Richard Carapaz. L’Equatorien, présent dans le petit groupe de 6 avec Roglic, aura été l’un des rares leaders au rendez-vous, mais il n’a rien pu faire face à l’attaque du Slovène juste avant la flamme rouge. Le vainqueur du Giro 2019, Dan Martin (Israel Start Up Nation), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Felix Grosschartner (Bora-Hansgrohe) et Enric Mas (Movistar), ont tous terminé à une seconde du leader des Jumbo-Visma.

Froome, Pinot ont déjà tout perdu, Gaudu aussi certainement

Lâché avant même l’ultime ascension, le Franc-Comtois accuse certainement d’un manque de rythme et a terminé à 10 minutes de la gagne. Il n’était pas le seul, très loin de sa forme habituelle. Froome a terminé plus loin encore en coupant la ligne avec 11 minutes de débours. Une journée galère pour la Groupama-FDJ puisque leader désigné, David Gaudu, a lui aussi lâché du temps (35e à 2’22”), certainement déjà trop. Avec de moindres conséquences au chronomètre, mais peu rassurants, Valverde et Dumoulin ont perdu plus de 50 secondes dès la première étape qui aura déjà dessiné distinctement la hiérarchie aux seins des formations Jumbo et Ineos.

Lucas Rathje

A lire aussi :

Giro : Jan Tratnik remporte la 16e étape, Almeida toujours en rose

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News