Nous suivre sur

ATP

WTA – Coup droit à deux mains en voie de disparition

Une tendance apparue grâce notamment à Monica Seles, le coup droit à deux mains est de moins en moins utilisé.

C’est un coup à part. Le coup droit à deux mains a connu son ascension avec Monica Seles, numéro une mondiale au début des années 90. Il a surpris et fait naître des vocations, comme chez Marion Bartoli, l’une des dernières à avoir représenté ce coup improbable. Sa victoire à Wimbledon prouve que ce style atypique peut encore faire gagner. Et pourquoi pas, inspirer d’autres générations de joueuses et de joueurs.

Marion Bartoli a certainement remis en avant le geste ces dernières années, mais elle apparût bien seule, même si Su-Wei Hsieh ou Shuai Peng ont aussi adopté la technique pendant un certain temps. Quant aux hommes, le Néerlandais Raemon Sluiter jouait encore de la sorte il y a quelques années, avant de mettre fin à sa carrière. C’est la fin d’un coup mythique. Dans un tennis toujours plus rapide et exigeant, la différence semble perçue comme un risque par de nombreux joueurs. Un risque que peu d’entre eux semblent prêts à prendre. À l’image de Rafael Nadal, qui jouait à deux mains… jusqu’à douze ans.

Une tendance qui a fait parler d’elle pendants de nombreuses années mais qui, malheureusement, disparaît.

Mornie Alexis

 

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Tennis

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique ATP