Nous suivre sur

GRAND CHELEM

WTA/Open d’Australie – Pour son retour à la compétition, Barty peut-elle réaliser un retour triomphant ?

L’un des principaux points d’interrogation de l’Open d’Australie 2021 est le retour d’Ashleigh Barty. La n°1 mondiale sera chez elle pour son grand retour à la compétition. Mais, sera-t-elle en mesure d’honorer son titre de n°1 mondiale ?

333 jours! C’est le nombre de jours depuis le dernier match d’Ashleigh Barty sur le circuit WTA. C’était en demi-finale du Qatar Total Open 2020 perdu face à Petra Kvitova. Depuis, plusieurs facteurs ont fait que l’Australienne a dû s’absenter pendant presque 1 an.
Tout d’abord, Barty a toujours fait part de son inquiétude quant à la crise sanitaire liée au COVID-19 et des risques que les joueurs et joueuses encouraient. Une autre raison de son absence est le fait qu’elle a été séparée pendant la majeure partie de l’année 2020 de son entraîneur Craig Tyzzer suite au confinement à Melbourne et Sydney. Une absence qui a donc perturbé sa préparation. Celle qui a remporté Roland-Garros 2019 a donc préféré ne pas défendre son titre sur la terre battue parisienne.

L’inconnue Barty

Une des principales attractions de cet Open d’Australie sera donc le retour d’Ashleigh Barty. Tout le monde se demande si la native d’Ipswich sera capable de faire bonne figure ou si elle va totalement s’écrouler dès le début de la compétition. Ce qui est sûr, c’est qu’elle aura eu l’occasion d’avoir pu se préparer avec son coach. Depuis quelques mois, le tandem Barty-Tyzzer s’est réuni pour préparer la saison 2021. Si la n°1 mondiale décide de s’aligner à un tournoi d’une telle envergure, qui plus est chez elle, c’est qu’elle doit être sûre de sa capacité à remporter un 2e Grand Chelem.
Cependant, il ne faudra pas attendre le 8 février pour revoir Barty en action. Elle sera présente à Adélaïde le 29 janvier pour un tournoi exhibition où elle retrouvera Simona Halep, Naomi Osaka ou encore Serena Williams. L’occasion de pouvoir avoir un premier aperçu avant l’Open d’Australie où elle fera, de par son classement WTA, partie des favorites.

Antonin Parmentier

À lire aussi :

ATP/Tennis – Thiem, finaliste l’an passé, peut-il s’imposer à l’Open d’Australie cette année ?

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique GRAND CHELEM