Nous suivre sur

Breaking News

Kingersheim Futsal (D2) attire une star du futsal !

Kingersheim Futsal, club de deuxième division, a annoncé l’arrivée d’Alex Dioné Veroneze, star du futsal brésilien. Le joueur a signé un contrat pour un minimum de 3 ans. Faisons le point sur la situation du club et du joueur.

Bem-Vindo Bateria Futsal ?? L’international auriverde s’engage pour les 3 prochaines saisons au KINGERSHEIM FUTSAL.Bienvenue à toi au sein de ta nouvelle famille#bienvenido #welcome #bienvenue #mehbebik

Publiée par FC Kingersheim Futsal sur Samedi 30 mai 2020

FC Kingersheim, le club qui rêve de D1

“Nous ne sommes pas prétentieux, mais nous allons travailler d’arrache-pied pour atteindre le plus haut niveau français”. Tels sont les mots utilisés par l’entraineur du FCK, Salim Dridi. De l’ambition, le club en a, de la réussite un peu moins puisque cela fait trois ans d’affilés que le club termine à la deuxième place de sa poule. Cette année le club a même fini deuxième à égalité de points avec le premier (FC Chavanoz). Avant le gel définitif des classements, les deux clubs comptaient 26 points en 12 rencontres.

Pour les départager et sachant que les deux clubs ne s’étaient joués qu’une fois (victoire du FC Chavanoz), la FFF a départagé les deux équipes sur la base du critère suivant : le nombre de matchs joué à l’extérieur. Une décision vécue comme une injustice du côté du KFC : “Faut-il rappeler aux instances que nous ne sommes en rien responsable si nos amis du FC Chavanov ont disputé 2 rencontres consécutives à l’extérieur (Journée 1 et Journée 2) pour débuter leur championnat ?” (Communiqué du 19 avril 2020).

Un recours auprès du CNOSF a été réalisé pour contrer cette décision. La demande a été rejetée mais le FCK a refait appel, cette fois auprès de la Commission Supérieure d’Appel de la FFF. Le club est toujours en attente d’une réponse qu’il espère positive pour enfin intégrer l’élite du futsal.

 

Alex Dioné Veroneze : la machine à but

Originaire de Palmitos, petite ville au sud du Brésil, Dione Alex Veroneze (plus connu sous le surnom de Bateria) fait très rapidement ses preuves dans le championnat national brésilien. En 2011, l’ailier a 21 ans et il traverse l’Atlantique pour rejoindre l’Inter Movistar, club historique du championnat espagnol. Pendant trois ans, il brille sous les couleurs du club et inscrit pas loin de 90 buts. Ses bonnes performances lui ouvrent les portes de la sélection brésilienne, 1ère nation mondiale au classement FIFA. Il participe donc à la coupe du monde 2016 en Colombie et a de grandes chances d’être sélectionné pour la prochaine CDM en septembre prochain en Lituanie.

Après ces trois années passées à l’Inter, il rejoint le club rival : la section futsal du grand FC Barcelone. Le contexte est différent mais Bateria reste fidèle à ses standards : il inscrit plus de 30 buts dans chacune de ses deux premières saisons.

Malheureusement sa troisième saison en Catalogne est marquée par une grave blessure au genou qui l’empêche de jouer pendant plus de six mois. Il en profite pour retourner au Brésil où il jouera une saison au Marreco FC. À peine un an après avoir quitté l’Europe, Cartagena, un club de milieu de tableau, lui propose un contrat de deux ans qu’il accepte. Pour sa première saison et à l’âge de 27 ans, il inscrit 26 buts en 32 rencontres, Bateria signe son grand retour au haut-niveau.

Comme le montre cette vidéo, les qualités techniques et de finition du joueur sont impressionnantes. La balle lui colle au pied, c’est un vrai régal pour les yeux.

Le mariage improbable

Alors que Bateria n’a que 29 ans et qu’il est toujours un pion essentiel de la Selesao, il décide de rejoindre le FC Kingersheim. Mais pourquoi quitter le meilleur championnat européen pour rejoindre un championnat amateur ? “C’est avant tout un challenge personnel […] je sais que ce sport prend de plus en plus d’ampleur ici depuis 4 ou 5 ans, que sa sélection nationale ne cesse de progresser »” s’est-il justifié au micro du journal L’Alsace. Ricardinho avait tenu un discours assez similaire à son arrivée à l’ACCS en déclarant : “Je peux aider le futsal français à se développer“. Le futsal français semble jouir d’un potentiel important aux yeux des principaux acteurs du ballon rond.

Reste encore à savoir, comment le FCK a-t-il réussi ce coup de maître ?  Un ami de Salim Dridi, entraineur du FCK, évoluait à l’époque dans le même club que Bateria et lui parlait régulièrement de la star brésilienne. Il lui donne même son numéro de téléphone. Les dirigeants de Kingersheim Futsal tentent alors le pari audacieux d’attirer le joueur dans leur club.  “Nous lui avons tenu un discours franc, sans vendre du rêve” a expliqué le président du club, Sebti Bouadjadja. Après de longues négociations, Bateria a finalement été séduit par le projet ambitieux du club. Le 30 mai 2020, il signe officiellement au Kingersheim Futsal.

Le FCK mesure la chance que le club a d’accueillir un tel buteur. Le natif de Palmitos est d’ailleurs arrivé en grande pompe dans l’Est de la France avec une vidéo de présentation digne des arrivées de joueurs de football en ligue 1.

 

On voit de plus en plus de clubs de D1 attirer ou conserver des joueurs de haut niveau et ce transfert de Bateria à FCK suit cette tendance : il démontre un gain d’attractivité et de compétitivité du futsal en France, de bon augure pour le futur de la discipline.

 

Paul Henry-Biabaud

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Breaking News