Nous suivre sur

Athlétisme

Athlétisme : Des problèmes de procédures dans le procés Lamine Diack

Le procès de Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération Internationale d’Athlétisme, a débuté ce lundi.

Le dossier est sensible, car Lamine Diack a reconnu durant l’enquête avoir retardé des sanctions disciplinaires contre des athlètes russes dans des affaires de dopage, dès 2011, en échange d’un financement de Moscou à hauteur d’1,5 million d’euros pour influer sur les élections présidentielles au Sénégal.

Diack avait donc permis à plusieurs athlètes avec des passeports biologiques douteux de participer aux JO de Londres en 2012. Certains avaient été médaillés comme Sergey Kirdyapkin, Olga Kaniskina ou Yuliya Zaripova. Leurs médailles leur avaient été ensuite retirées pour dopage.

Le procès a donc débuté lundi par une demande de renvoi immédiat de la part du parquet national financier, en raison de problèmes de procédure. La demande a été acceptée et le procès sera renvoyé à minima au mois de juin prochain.

Cette décision s’explique par de nouveaux éléments de l’enquête que le Sénégal n’a fait parvenir que très récemment alors qu’ils avaient été réclamés par les juges d’instruction en 2016.

Ainsi le procès Lamine Diack est bien loin d’être fini.

Théo Flament

Management Hôtelier International de Luxe | CMH

Ecole supérieure de design ESDAC | ESDAC

L'école des sportifs de haut niveau | SER

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

École de management sportif | AMOS

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Athlétisme