Nous suivre sur

Futsal

Le Sporting Paris Futsal signe un mercato mouvementé

Club historique de l’élite du futsal, le Sporting Paris a perdu de sa superbe depuis quelques années. Jusqu’en 2015, le club était LA référence du futsal français avec 4 titres nationaux entre 2011 et 2014 et 5 coupes nationales : aucun club ne rivalisait en terme de palmarès. Puis, en 2016, le club, auteur d’une escroquerie, se fait prendre la main dans le sac. En effet, le club possédait à l’époque 5 internationaux français. Le règlement de la FFF stipulait que lorsqu’un club mettait à sa disposition un ou des joueurs, ce club pouvait être indemnisé en proportion du salaire des joueurs en question. Le Sporting en a profité pour communiquer des montants de salaires bien supérieurs à la réalité. Après deux ans de supercherie, la FFF découvre le pot aux roses et sanctionne lourdement le club : 25 000€ d’amendes ainsi qu’une rétrogradation en D2. Le club fait finalement appel et parvient à rester en D1 avec 15 points de pénalités.

Malgré un maintien en D1, le Sporting aura du mal à se relever de cet épisode. Habitué à jouer les premiers rôles, le club n’a plus connu un TOP 3 depuis la saison 2016-2017. Mais les choses pourraient bien s’arranger pour le club de la capitale qui se montre très actif sur le marché des transferts.

 

Un mercato en trois actes

Après l’annonce de la FFF mettant fin au championnat, le club s’est directement focalisé sur le mercato avec comme premier objectif de se séparer d’éléments. En à peine 15 jours, 6 joueurs quittent le club (Segura,  Revuelta, Teffaf, Ndukuta, Tchaptchet et Tiago). Dans ce même laps de temps, aucun joueur ne prolonge et aucune arrivée : les supportes commencent à s’inquiéter.

Puis, après 15 jours sans annonces concrètes, la phase 2 du mercato parisien est enclenchée. Du 21 au 27 mai, 7 joueurs (emblématiques ou à forts potentiels) prolongent leur contrat : Teixeira, Chaulet, Saadaoui, Menezes, Reis, Dos Santos, Teffaf.

Enfin, le mercato du Sporting est, depuis quelques jours, entré dans son troisième acte, celui des arrivées. Trois joueurs ont intégré l’effectif du Sporting et pas n’importe lesquels puisque tous les trois ont déjà connu l’équipe de France. Djamel Haroun, gardien expérimenté et ancien de la maison, il a démontré lors de ses récentes apparitions en bleu qu’il avait encore un niveau exceptionnel. Les deux autres recrues viennent du KB United. Le club a profité de la situation tendue du KB (club historique de D1, tout fraichement relégué en D2) pour s’offrir Azdine Aigoun, joueur à vocation défensive âgé de 33 ans, et le géant Boulaye Ba (27 ans).

 

Le mercato du Sporting était mal engagé mais les départs en cascade ont vite été oubliés par une vague de prolongations et de recrues de haut-niveau. L’inquiétude a vite laissé place à l’espérance auprès des supporters, l’espérance d’un retour du club sur le devant de la scène.

Paul Henry-Biabaud

A découvrir

Plus d'infos dans la rubrique Futsal